Tableau du samedi – Berthe Morisot

Comme j’étais « dans les choux » la semaine dernière je n’ai pas participer au tableau du samedi bien que proposé le thème.

Donc cette semaine je vais vous proposer deux toiles de mon peintre préféré.

La jeune fille à l’oiseau, une toile que je ne connaissais pas

et Jeune fille en bateau avec des oies inconnu aussi

Les liens sont chez Fardoise à qui je passe la main pour ce mois de décembre !

Amande Douce

Covix

Jazzy

Kimcat

Martine Tortue

Mireille 29

Monica Breitz

Zaza Rambette

Les liens sont chez Fardoise.

Tableau du samedi – L’amour courtois 2/2

toile d’un inconnu mais j’aime bien

Amande Douce

Covix

Jazzy Salvador Dali

Kimcat lovecats

Martine Tortue

Mireille 29

Monica Breitz Walter Crane

Zaza Rambette Sir Francis Bernard Dicksee

Les liens sont chez Fardoise.

Pour la prochaine quinzaine, je vous propose d’explorer les toiles d’une artiste (c’est ma préférée) BERTHE MORISOT.

En ce qui me concerne, mon article sera programmé car je serai encore hospitalisée. Les liens seront toujours chez Fardoise

Avec le sourire

Tableau du samedi – L’amour courtois 1/2

Miniature

On ne peut qu’admirer la simplicité du dessin.

Amande Douce

Covix

Jazzy

Kimcat

Martine Tortue

Mireille 29

Monica Breitz

Zaza Rambette

Les liens sont chez Fardoise. je suis absente cete fin de semaine.

Tableau du samedi – thème novembre

Cela devient coton de trouver des thèmes nouveaux et pourtant il y a tant de choix.

Après toute cette débauche de Nus, il faut bien se rafraichir les idées et je vous propose « l’amour courtois.  »

Thème pour les samedi 5 novembre et 12 novembre.

Je serai absente le samedi 5 novembre mais les liens seront chez Fardoise

Tableau du samedi – le nu 1/2

Edouard Manet

Edouard Manet ne se présente plus. J’aime beaucoup ce peintre qui a peint des nus incomparables. Ils étaient si réalistes dans l’Impressionnisme qu’ils ont suscités beaucoup de commentaire criant au scandale. et il y avait de quoi faire entre le « déjeuner sur l’herbe » et l’ Olympia ». Mais hurlait-on de la même manière avec les statues grecques de l’antiquité qui exposait tant d’attributs masculin. J’ai choisi

la femme nue se coiffant. Le bleu est doux. La jeune femme est est très à l’aise, son geste est simple et précis. Je la trouve émouvante dans un geste de la vie quotidienne.

femme nue se coiffant

Amande Douce Félix Vallotton

Covix Hans Van Marées

Fardoise Albrecht Dürer

Jazzy : Lavinia Fontana

Kimcat Fujita un fou de chat !

Martine Tortue Edgar Degas

Mireille 29

Monica Breitz Edgar Degas

Zaza Rambette Modigliani

Tableau du samedi – retour à l’école 2/2

Giulo Rosati

Giulio Rosati (né à Rome en 1858 et mort à Rome en 1917) est un peintre orientaliste italien de la fin du xixe et du début du xxe siècle représentatif du style académique.

Amande Douce Vicenzo Irolli

Covix l’école de la République

Fardoise Jonathan Guy-Gladding

Jazzy Albert Bettanier un billet superbe à lire absolument

Kimcat Louis Wain et les chats

Martine Tortue Léopold Chibourg

Pulzatilla

Mireille 29 Richard Hall et Etienne Dinet

Monica Breitz André Henri Dargelas

Zaza Rambette Egbert van Heemskerck

Tableau du samedi – retour à l’école 1/2

Hermann von Kaukbach

Je trouve que ces enfants respirent la joie d’apprendre. Beaucoup de livre à leurs pieds. Trop mignon !

Hermann von Kaulbach, né le 26 juillet 1846 à Munich et mort le 9 décembre 1909 à Munich, est un peintre de genre et un peintre d’histoire de l’école de Munich.

Amande Douce Jean Louis Martin des Amoignes

Covix Henri Geoffroy

Fardoise Jean Geoffroy

Jazzy Noël Hallé

Kimcat L’école des chats

Martine Tortue

Pulzatilla

Mireille 29 Charles Bertrand d’Estraygues

Monica Breitz Jean Geoffroy

Zaza Rambette Richard Hall les petites filles allaient à l’école mais oui !

Tableau du samedi – Autoportrait – 2/2

On le reconnait aisément DALI

J’avoue que je l’aime bien !

Les liens sont chez Fardoise

Amande Douce Jean Fautrier

Covix Hokusai

Fardoise Emma Sparre

Jazzy Edmond Louyot

Kimcat double portraits

Martine Tortue Paul Cézanne

Pulzatilla

Mireille 29 Marie Gabrielle Capet

Monica Breitz Portrait de Joséphine

Zaza Rambette Bernard Buffet

Et pour le mois d’octobre je passe la main à Fardoise qui va sûrement nous concocter un thème magnifique.

Tableau du samedi – Autoportrait – 1/2

Autoportrait de Rembrandt

Les liens sont chez Fardoise je suis absente cette semaine

Amande Douce

Covix

Fardoise

Jazzy

Kimcat

Martine Tortue

Pulzatilla

Mireille 29

Monica Breitz

Zaza Rambette repos repos et encore repos profite bien.

Tableau du samedi – les écoles de Honfleur Barbizon Pont Aven…

J’ai choisi pour cette semaine Honfleur

Qu’est-ce que c’est… Un peintre de Honfleur

Ses membres fondateurs furent Auguste-Xavier Leprince, Paul Huet, Eugène Isabey. Ce mouvement artistique correspond aussi à la naissance de la mode des bains de mer et à la création de Deauville, nouvellement desservie par le chemin de fer. Il a alors l’idée, en voyant les estivants de la bourgeoisie et de la noblesse parisienne flâner sur les plages des stations balnéaires normandes, de représenter ces mondanités et ces élégantes. Ces scènes de plage ne rencontrent pas le succès du public qui juge ses peintures voyeuristes et bâclées, mais attirent l’attention des critiques et des artistes d’avant-garde.

Eugène Boudin, honfleurais, incarne par excellence l’école de Honfleur. Il rencontre aussi le peintre hollandais Johan Barthold Jongkind et surtout Claude Monet, rencontré en 1854 dans la boutique d’un encadreur-papetier havrais exposant dans sa vitrine à la fois les tableaux de Boudin et les caricatures de Monet2 qu’Eugène Boudin initiera à la peinture en plein air, notamment lors des séjours à la ferme Saint-Siméon à Honfleur où se retrouvent régulièrement de nombreux peintres parisiens et normands3. Boudin entre ainsi en contact avec des peintres des environs associés à l’école de Barbizon, notamment Constant Troyon, Eugène Isabey, ou des artistes comme Charles Baudelaire. Vers 1845-1850, les peintres, formés au paysage dans la forêt de Fontainebleau ou à Barbizon, prennent pension à la Ferme Saint-Siméon, créant ainsi un foyer amical et joyeux que les journalistes décrivent en 1859. Monet dira de lui « Si je suis devenu peintre, c’est à Boudin que je le dois » car son maître et ami lui apprend « à voir et à comprendre4 ». Il se lie également d’amitié avec Gustave Courbet qui est installé à Deauville, à l’époque

et la suite ici

J’ai choisi le Maître de HOnfleur que l’on ne présente plus. J’adore sa peinture éclairée, sa touche de pinceau et les ciels toujours très travaillés.

Une fois n’est pas coutume je propose aussi une toile pastel de Eugène Isabey qui a peint la mer en colère comme personne. Mais là la mer est calme pour les voiliers !

Les liens sont aussi chez Fardoise

Amande Douce Ecole de Crozant ( par exemple Clémentine Ballot) Je sais que Monnet est allé travaillé dasn la Creuse justement et que des toiles magnifiques peu connues de lui ont été créees!

Covix Ecole lyonnaise

Fardoise Ecole d’Avignon Mes excuses j’ai raté la ligne

Jazzy Ecole de Metz

Kimcat Ecole Lombarde avec des chats !

Martine Tortue Théodore Rousseau

Pulzatilla

Mireille 29

Monica Breitz Ecole de Pont Aven

Zaza Rambette repos repos et encore repos profite bien.

ATTENTION : consignes pour la deuxième quinzaine… Nous avons peut-être déjà traité le sujet mais il existe tellement d’autoportraits qu’il serait intéressant d’y revenir et pourquoi nous faire jouer à trouver le peintre. Non je n’irai pas jusque là mais de beaux autoportraits c’est pléthore ; alors bonnes recherches et étonnez nous