La cour de récré – prénom Bleuette


Madame Jill appelle Bleuette

Le blouson de Bleuette

Légère et court vêtue, Bleuette allait à la ville. Elle voulait vendre tout un tas de fringues dont elle ne voulait plus. Avec cet argent récupéré sur la place du marché, elle voulait s’acheter un blouson en cuir à la mode, à la mode de chez nous chantait-elle à tue-tête. Elle est donc partie sur son scoot, un engin qui roulait quand il en avait envie tant il était vieux. Elle l’aimait son vieux tragadaire… Bref tout et mettant les gaz, elle rêvait à ce fameux blouson rouge vif rebrodé de fleurs blanc et bleu comme son prénom. Elle l’avait vu dans la vitrine de la boutique de Dédé, un Ex à son frère, il faut vivre avec son temps. Le nez en l’air, Bleuette ne vit pas un bloc de pierre qui avait roulé sur le chemin et hop, la voilà étalée de tout son long, les genoux en sang mais pire, le carton  de nippes installé à ses pieds, dévala la pente et finit sa course dans le petit étang aux grenouilles et fut englouti en un clin d’œil. Adieu billets de 20 ou 50 € et adieu au blouson. Pauvre Bleuette, elle alla se réfugier chez Mme Jill qui pansa ses blessures, lui fit deux jolis coquelicots avec le mercurochrome. Pour ce qui est de son amour-propre, Bleuette attendra un peu avant de repaîtra devant ses copines Josie et Danie.

Pour la petite histoire, Bleuette transformé en Bluette est mon troisième prénom. et voici ce que j’ai trouvé

 Bluette est en général très belle – d’une beauté à vous couper le souffle. Sa beauté est touchante, désarmante, ensorcelante. Il serait bien difficile de faire l’inventaire complet de sa panoplie de séductrice. Elle garde très longtemps un corps jeune et souple, avec une taille de guêpe et des courbes douces et harmonieuses. Il faut être de marbre pour rester insensible à l’ovale parfait de son visage, à ses lèvres vermeilles et toujours humides, à ses dents régulières et d’une blancheur éblouissante, à ses pommettes roses et légèrement saillantes. Mais ce sont ses yeux langoureux, d’une profondeur insondable, en forme d’amandes, qui constituent son arme de séduction absolue. Bluette semble mieux épanouie vers la ménopause qu’à vingt-cinq ans et peut encore, à l’âge mûr, attirer une foule d’admirateurs plus jeunes qu’elle.

8 réflexions au sujet de « La cour de récré – prénom Bleuette »

  1. Arf pas de chance pour Bleuette , il faudra qu’elle économise un tantinet pour se payer le blouson de ses rêves. Quant à Bluette je découvre aussi ce prénom , sacrée séductrice dis donc 😉
    Bonne journée
    Bises

    J’aime

  2. Elle a fait comme Perrette et son pot au lait.
    Il faut être prudent quand on conduit sinon , adieu les rêves ! Bien trouvée ton histoire
    Bluette était une belle femme semble-t-il ! Bise
    Fanfan2B

    J’aime

  3. Voilà ce qui arrive quand on a la tête en l’air.
    La pauvre faire une croix sur son blouson rouge. C’est triste.
    Elle en gardera peut être une leçon.
    Bonne journée.
    Bises

    J’aime

Votre petit mot en passant

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s