Le mot mystère – 2022 – 17 – Le mot

Nous allons reprendre notre petit jeu au rythme du lundi.

Je vous ai découvert ou redécouvert un mot de jurisprudence. A vos Dalloz pour cet adjectif de 15 lettres qui s’emploie dans des contrats qui contiennent obligation réciproque entre les parties.

A A A E I U Y L L G M N Q T S

rappel des règles du jeu : : vous utilisez les lettres du mot mystère pour construire des mots de cinq lettres au moins, que vous introduisez dans un texte de votre choix. N’oubliez pas donner le mot !
Cerise sur le gâteau, un texte en rapport avec le mot trouvé. Vous pouvez aussi ne donner que les anagrammes sans texte.

Et prions ensemble pour que mes connexios marchent? On m’a collé un 4G en attendant la fibre ! Mais quelle galère ! avec le sourire

Passez tous de très bonne fêtes !

La cour de récré – prénom Fulberte

Madame Jill a choisi cette semaine Fulberte mais…

Fulberte et Léger

Léger est arrivé trop tard. Le roi était furieux. Pensez donc ! Il est chevau-léger, quand on s’appelle Léger c’est la moindre des choses, et à ce titre, il est l’électron libre du roi Aldebert , celui qui est missionné pour des missions spéciales. Et là, il devait ramener en grand secret, auprès de son père la jolie Fulberte confiée à la garde de sa mère , la reine Brunehaut dont il est séparé depuis plusieurs mois. Mais Fulberte n’avait aucune envie de quitter le château douillet pour la rusticité de la tour du guet chez son père. Seulement voilà dès que Fulberte vit Léger, elle fut subjuguée et au lieu de prendre leurs bottes de sept lieues et de revenir dare-dare sur le cheval du chevau-léger, Léger, ils batifolèrent, prirent du bon temps et une semaine de retard ; d’où la colère du roi Aldebert. Voilà comment, ils arrivèrent tous les deux (ou trois, polichinelle ou pas dans le tiroir) dans la de Mme Jill qui leur servit une bonne soupe – au propre comme au figuré.

Défi du 20 – chez Dame Uranie

Avec W X Y Z

Alors je ne sais pas si je suis dans les clous de Dame Uranie mais j’avais écrit un texte il y a … longtemps et je vous le propose… Un peu long mais….

Inventaire

Un jeu de whist, une mallette en osier remplie de vieux déguisements, un château fort et des chevaliers en armure poussiéreux, un jeu de construction « la maison forestière », un yoyo couleur délavé la ficelle rongée par quelques sourie et dans un coin, un xylophone sur lequel les araignées ont tendu leurs beaux fils de soie… une tente de camping canadienne et dans un rouleau de carton un poster de wigwam. Voilà l’inventaire qu’Yvon  venait de dresser.

Arrivé tôt ce matin, après avoir pris les clefs chez le notaire, il avait garé la voiture en faisant crisser les graviers de l’allée. Il avait lâché Wallaby sa chienne partie aussitôt gambader dans la pelouse et plonger dans la vasque de mosaïque bleue sous le regard bienveillant d’Artémis.

Vingt ans…vingt longues années durant lesquelles loin de la demeure familiale il avait connu pas mal de vicissitudes.

Les mots de son père lui vrillaient encore les oreilles.

  • Tu n’es qu’un bon à rien plein de vices ! honte sur toi !

Le cœur explosé par cette phrase, il était parti à Lyon, là où il pourrait se fondre dans la foule.  Il n’avait pas vu les yeux baignés de larmes de sa mère.

Le drame avait eu lieu la veille au soir. Yvon était en compagnie d’un ami au bord de la piscine quand son père avait surpris des gestes « indécents ». Incompréhension ! Intolérance ! Xénophobie !

Il avait trouvé des petits boulots qui suffisaient à peine à survivre et payer ses études de droit. Il vécut pendant l’arrière saison dans la rue, sous les ponts puis dans un squat douteux. Il avait plusieurs fois failli être violé par des individus paumés, camés de drogues et d’alcool se livrant à toutes sortes de trafic ; une descente aux enfers. Un soir après une ultime bagarre, il s’est réfugié dans un wagon désaffecté oublié sur une voie de garage. Il y rencontra son premier compagnon, un pauvre chien perdu lui aussi ; ce fut l’adoption mutuelle pleine et entière. Vagabond lui donna l’énergie pour s’en sortir. Une larme lui vint en pensant à son chien disparu.

  • Eh, Yv’  tu as vu ce cahier ? … Il doit être à toi. C’est bien toi qui collectionnais les images d’animaux sauvages ?

Victoire dite Lola, sa sœur assise au milieu d’un capharnaüm de bouquins poussiéreux allant du Club des cinq à Fantômette, en passant par un « traité sur le développement psychomoteur de l’enfant » d’Henri Wallon, une histoire de vampires sanguinolente et un descriptif des postures de yoga, brandissait triomphante, un cahier d’écolier aux pages jaunies couvertes de collages et de dessins d’animaux.

Et voilà Yvon reparti dans d’autres souvenirs, meilleurs. Il se rappelle les yaourts et les tablettes de chocolat que sa mère achetait pour leur goûter ; à l’époque c’était un goûter de roi ; on les achetait à l’unité mais par quatre, il y avait une image de collection. Avec les copains on échangeait les images un wapiti contre un panda, un phacochère contre un tigre. D’autres avaient choisi de collectionner les bateaux, yole, barque, cargo, yachts et pléthore de grands paquebots ou bien des constructions ponts, viaducs, églises et cathédrales etc. Il se souvint même d’une brouille avec Lola qui n’avait pas voulu échanger un wasabi plante exotique introuvable contre un puma noir.

  • t’as pas soif ?  lui cria sa sœur qui volubile n’avait cessé de parler. Elle apportait un whisky glaçon, elle-même sirotant un xérès,
  • T’as prévu quoi pour ce soir ?  répliqua Yvon.
  • Poireaux vinaigrette avec salade verdure-tomate-féta-olives ! Un western à la téloche, un tilleul verveine et au lit.

Le mot mystère – saison 3 – 16 – Le mot

Comme je vais faire la trève des confiseurs vous aurez jusqu’au 3 janvier pour trouver ce mot masculin de de 12 lettres. C’est un terme d’histoire qui vous voit officier chargé de porter les lettres des empereurs. par la suite vous vous êtes chargé d’expédier les édits et les actes. On dirait un vaguemestre actuellement.

Courage vous allez y arriver.

A A E I I I O R R C P S

rappel des règles du jeu : : vous utilisez les lettres du mot mystère pour construire des mots de cinq lettres au moins, que vous introduisez dans un texte de votre choix. N’oubliez pas donner le mot !
Cerise sur le gâteau, un texte en rapport avec le mot trouvé. Vous pouvez aussi ne donner que les anagrammes sans texte.

Et prions ensemble pour que mes connexios marchent? On m’a collé un 4G en attendant la fibre ! Mais quelle galère ! avec le sourire

Passez tous de très bonne fêtes !

Le mot mystère – saison 3 – 15 – Le mot

Comme tous les chercheurs vous vous escrimez pour trouver quelque chose et puis vous en trouver une autre. Comment croyez vous que Alexandre Flemming a découvert la pénicilline ? Et bien voilà vous avez 11 lettres pour découvrir cette faculté. Vous allez vous aussi faire des découvertes !

E E E I I D P T N S R

rappel des règles du jeu : : vous utilisez les lettres du mot mystère pour construire des mots de cinq lettres au moins, que vous introduisez dans un texte de votre choix. N’oubliez pas donner le mot !
Cerise sur le gâteau, un texte en rapport avec le mot trouvé. Vous pouvez aussi ne donner que les anagrammes sans texte.

Il se peut que pour des raisons familiales et indépendantes de ma volonté, je ne puisse pas mettre les liens du mot 13 avant la fin d’après midi ou peut-être que mardi. Je sais que de toute façon vous savez vous retrouvez. Merci et mes excuses.

La cour de récré – prénom Souveraine

Madame Jill appelle Souveraine

Oh ma Souveraine, tu es ma reine

Ma reine des reinettes

Mais tu n’es pas une pomme

Ou des rainettes

Oh ma Souveraine, tu n’es pas

Une grenouille, tu es ma Reine.

Mais quelle idée que ce prénom

Que l’on ne donne plus depuis…

Qu’il n’y a plus de Souveraine.

Maîtresse Jill j’ai fait vite, le temps me manque un peu ! avec le sourire

Le mot mystère – saison 3 – 14 – Le mot

Ah Mesdames au temps des crinolines, cette ouvrière vous en auraient tressées à vos mesures exactes. 10 lettres pour trouver le nom de ce métier qui a disparu avec ces cerceaux.

A A E E I R R G N P

rappel des règles du jeu : : vous utilisez les lettres du mot mystère pour construire des mots de cinq lettres au moins, que vous introduisez dans un texte de votre choix. N’oubliez pas donner le mot !
Cerise sur le gâteau, un texte en rapport avec le mot trouvé. Vous pouvez aussi ne donner que les anagrammes sans texte.

Il se peut que pour des raisons familiales et indépendantes de ma volonté, je ne puisse pas mettre les liens du mot 13 avant la fin d’après midi ou peut-être que mardi. Je sais que de toute façon vous savez vous retrouvez. Merci et mes excuses.

La cour de récré – prénom Onésime

Madame Jill appelle Onésime

Onésime était un acteur né. Il était fait pour le burlesque et il en fit du burlesque. Il fut tout à tour ; dresseur de fauves, d’hommes et de chevaux. Dresseur d’homme voilà un métier inconnu, encore que… Il fut l’amant d’Amandine quand il descendit aux enfers, amoureux d’une belle Tzigane prénommée Esméralda, Cow boy avec fouet pour le rodéo devant Marylin, et partit sur les sentiers de la guerre. Justement, la guerre là il n’y joua pas les figurants. Il fut gueule cassée. Finit la carrière !

Gageons que si la cour de récré existait, il aurait fini ses jours auprès de Madame Jill.

inspiré par un vrai personnage.

Le mot mystère – saison 3 – 13 – Le mot

Il nous arrive à tous de faire des jeux de mots involontaires dont l’énoncé cocasse souvent trivial qui se produit involontairement à cause d’association sonore malheureuse. Vous avez 11 lettres pour faire vos jeux de mots laids pour gens bêtes. Il y en a des célèbres dans la littérature.

A A E O K K M H T N P

rappel des règles du jeu : : vous utilisez les lettres du mot mystère pour construire des mots de cinq lettres au moins, que vous introduisez dans un texte de votre choix. N’oubliez pas donner le mot !
Cerise sur le gâteau, un texte en rapport avec le mot trouvé. Vous pouvez aussi ne donner que les anagrammes sans texte.

La cour de récré – prénom Bleuette

Madame Jill appelle Bleuette

Le blouson de Bleuette

Légère et court vêtue, Bleuette allait à la ville. Elle voulait vendre tout un tas de fringues dont elle ne voulait plus. Avec cet argent récupéré sur la place du marché, elle voulait s’acheter un blouson en cuir à la mode, à la mode de chez nous chantait-elle à tue-tête. Elle est donc partie sur son scoot, un engin qui roulait quand il en avait envie tant il était vieux. Elle l’aimait son vieux tragadaire… Bref tout et mettant les gaz, elle rêvait à ce fameux blouson rouge vif rebrodé de fleurs blanc et bleu comme son prénom. Elle l’avait vu dans la vitrine de la boutique de Dédé, un Ex à son frère, il faut vivre avec son temps. Le nez en l’air, Bleuette ne vit pas un bloc de pierre qui avait roulé sur le chemin et hop, la voilà étalée de tout son long, les genoux en sang mais pire, le carton  de nippes installé à ses pieds, dévala la pente et finit sa course dans le petit étang aux grenouilles et fut englouti en un clin d’œil. Adieu billets de 20 ou 50 € et adieu au blouson. Pauvre Bleuette, elle alla se réfugier chez Mme Jill qui pansa ses blessures, lui fit deux jolis coquelicots avec le mercurochrome. Pour ce qui est de son amour-propre, Bleuette attendra un peu avant de repaîtra devant ses copines Josie et Danie.

Pour la petite histoire, Bleuette transformé en Bluette est mon troisième prénom. et voici ce que j’ai trouvé

 Bluette est en général très belle – d’une beauté à vous couper le souffle. Sa beauté est touchante, désarmante, ensorcelante. Il serait bien difficile de faire l’inventaire complet de sa panoplie de séductrice. Elle garde très longtemps un corps jeune et souple, avec une taille de guêpe et des courbes douces et harmonieuses. Il faut être de marbre pour rester insensible à l’ovale parfait de son visage, à ses lèvres vermeilles et toujours humides, à ses dents régulières et d’une blancheur éblouissante, à ses pommettes roses et légèrement saillantes. Mais ce sont ses yeux langoureux, d’une profondeur insondable, en forme d’amandes, qui constituent son arme de séduction absolue. Bluette semble mieux épanouie vers la ménopause qu’à vingt-cinq ans et peut encore, à l’âge mûr, attirer une foule d’admirateurs plus jeunes qu’elle.