La cour de récré – prénom Brunin

Le tragique destin de Brunin appelé aujourd’hui par M’dame Jill

Brunon est né dans la famille impériale germanique fils de Henri 1er l’Oiseleur. Mais sa mère,  une sainte que cette dame-là Mathilde, que le prénom Brunon dérangeait, en effet Brunon brugnon cela frisait le ridicule le rebaptisa Brunin. C’est vrai Brunin c’est doux, c’est frais et plus original. Brunin grandit et fut confié à des moines bénédictins. Mais à cette époque on ne supporte pas les païens et il part évangéliser les impies Francs. Ceux-ci ne s’en laissèrent pas conter et le pauvre Brunin revint auprès d’Hugues Capet à Reims. Il y mourut après l’échec d’une autre mission. Pas facile de convaincre quelqu’un que sa croyance n’est pas la bonne. Et voilà le triste sort de Brunin, Madame Jill, mais on peut se rassurer car cela se passa dans le 1er millénaire, et encore rien ne nous assure qu’il est bien mort le 20 octobre 1000.

Brunon de Cologne — Wikipédia

La cour de récré – prénom Franchette

Chère Franchette

Fidèle lectrice de votre magazine, je vous écris aujourd’hui car j’ai un grave problème :

« Mon mari pue des pieds ! Que dois-je faire ? Merci de votre réponse.

Chère Franchette

Je serai désireuse de connaître la meilleure position pour faire la « chose » alors que mon compagnon pèse près de deux quintaux.

Chère Franchette

Dans l’exemplaire 3789bis du mois de décembre 1998 de votre hebdomadaire, il y avait une recette de quenelle au quinoa. Ma mère faisait un excellent gratin avec de la sauce tomate au piment d’Espelette. Pouvez –vous me faire parvenir la recette ou la republier dans un prochain numéro ?

Chère Franchette

Mon mari m’a quittée depuis un an pour un autre amour… Je sais cela est très quelconque comme situation mais il est parti avec un homme. Aujourd’hui, il veut se faire opérer, devenir une femme ; il me demande de l’aider financièrement…

Chère Franchette

Marre de subir les moqueries de mes collègues de bureau. Pourtant j’ai bien le nez au milieu de la figure comme tout le monde et je fais très attention à ma personne ; Ce matin par exemple, quand je suis arrivée, les rires ont fusé et les garçons, même Jean Mimi, ont pouffé ; oui pouffer. Pourtant j’avais pris grand soin de copier la coiffure de tante Agathe de Pif le chien et revêtue mon survêtement jaune à paillette patte de panthère, tenue complétée par des talons aiguilles de quinze cm de chez Texto. Alors que faire ? Vous êtes mon dernier espoir !

Des lettres de ce genre, Alphonsine alias Franchette, en reçoit des centaines chaque jour.

D’ordinaire, elle répond avec le plus grand sérieux ; mais ce matin elle est en assez de ces plaintes futiles. Elle songe sérieusement à démissionner pour penser un peu à elle.

Assise sur la terrasse, elle réfléchit. Elle a un avis de la banque, elle est dans une zone rouge dangereuse. Jusque tard dans la nuit elle a fait et refait ses comptes mais devant ses yeux rougis par la fatigue, les chiffres dansent la salsa. Elle a un boulot qui paie bien alors.

C’est résignée qu’elle reprend le masque et la plume  de Franchette et elle allume son ordinateur.

Fiche de paie secrétaire : spécificités, avantages et obligations -  Fiche-paie.net

La cour de récré – prénom Noblet

Noblet, le coquelet faisait le cake dans la bassecour

Noblet, le coquelet s’essayait aux trilles

Comme ses plus vieux congénères !

Mais Noblet ne comprenait pas

Ni pourquoi il avait un filet de voix tel les castrats,

Ni même pourquoi ses iodleries

Faisaient caqueter les poules moqueuses !

Pauvre Noblet, il termina sur la table

D’un noble baron breton qui dégusta

Ses mollets de coq avec des raisins de Moissac !

Coquelet Illustration. Dessin Animé Clip Art Libres De Droits , Vecteurs Et  Illustration. Image 51046598.

La cour de récré – prénom Carlotta

Prénom Carlotta

« J’ai lié ma botte avec un brin de paille,
J’ai lié ma botte avec un brin d’osier »
En sifflotant, Carlotta finissait de faucher son pré. Carlotta en avait plein la calotta ; elle n’avait pas trouvé une seule violette ! C’est normal pas de violettes au moment des moissons… elle n’a pas fait la cueillette des champignons.
Carlotta en a plein les bras
« J’ai lié ma botte avec un brin de paille,
J’ai lié ma botte avec un brin d’osier »
Finis de chanter Carlotta !
Elle lia sa dernière botte, s’assit entre entre l’églantier et l’aubépine
Et fila à toute allure, à la cour de récré…

La cour de récré – prénom Anton

Lorsque j’ai découvert Anton, j’avais une dizaine d’années. Nous nous ennuyons beaucoup dans ces cours de musique ; faut dire qu’en sixième l’après-midi nous somnolions légèrement aux ronrons des voix d’un prof, une prof d’ailleurs car – à l’époque c’était lycée de jeunes filles et lycées de garçons- elle avait une voix douce et calme et je la revois toujours habillée en noir ce qui nous faisait penser que le deuil était son quotidien. Nous écoutions du Haendel ou du Purcell pas très pour nos oreilles de préado, surtout nous commencions à avoir en tête ce train qui sifflait et la nuit qu’il fallait retenir.

Et puis un jour, elle nous fait écouter sur un vieux crincrin comme il en existait dans nos vieilles classes, Anton de son prénom, qui avait écrit et composer une musique qui coulait comme de l’eau. C’est là que j’ai pris conscience que les notes pouvaient exprimer autre chose que celles que j’égrenais sur mon piano depuis des années sans éprouver le moindre plaisir. Le concerto pour violoncelle sautillait, dansait puis glissait ; un deuxième mouvement sublime jouer par un certain Pierre Fournier. Une grande émotion m’envahit quand j’écoute ce morceau.

Et devinez aujourd’hui ce 8 septembre 2021 nous fêtons le 180ème anniversaire de la naissance de Anton Dvorak compositeur de cette Moldau et surtout de la Symphonie du Nouveau Monde et tant d’autres pièces.

Ici version de Jacqueline Du Pré deuxième mouvement

La cour de récré – prénom Cléophée

C’est reparti pour une année de prénom en récré chez m’dame Jill

Mam’zelle Cléophée
C’est le premier jour de la rentrée
vous allez cette année
chez m’dame Jill
vous avez mis pour l’occasion
une robe qui fait des tourbillons.


Mam’zelle Cléophée
C’est le premier jour de la rentrée
Vous allez découvrir
le dessin à dessein
la poésie à l’envi
car chez m’dame Jill
pas d’ennui.

Mam’zelle Cléophée
C’est le premier jour de la rentrée
Vous étiez dans les bras de Morphée
Mais, allez fini de dormir
vous n’avez pas rêvé
C’est bien aujourd’hui
Que vous retrouvez vos amis !

La cour de récré – prénom Volkan

Zoom sur Bouh. - - C'est le plus beau des romans .. ♥

Pauvre garçon, amoureux d’une belle Inconnue, aperçut un soir de brouillard, brouillard surtout dans sa tête après avoir bu quelques bières de trop.

Elle lui a dit d’aller siffler sur la colline et de l’attendre avec un bouquet de violettes ou de muguet.

Pour grimper, cela fut difficile mais il y avait des ailes et le pied léger. Il grimpa volontiers sûr et certain de conclure avec la Douce. Las, non seulement elle n’est pas venue mais une fumerolle de mauvais aloi lui laissa à peine le temps de réaliser que la colline n’était qu’une longue langue de feu et que le volcan longtemps endormi, s’était remis à cracher du feu !

Il prit les jambes à son coup arriva le gosier sec au bistrot, et demanda encore une bière. Depuis on l’a rebaptisé Volkan. Mais de lave on n’en vit point !   

La cour de récré – prénom Bénita

Zoom sur Bouh. - - C'est le plus beau des romans .. ♥

Prénom BENITA

Ah ,elle est belle Bénita, la marchande de fruit et légumes, sur la grand’place du marché.

Ah, elle est belle avec sa jupe rouge framboise courte juste ce qu’il faut pour être sexy.

Ah elle est sublime avec son petit top moulant blanc de blanc.

La marchande Bénita chante à tue-tête tous les mercredis, devant son étal, « les marchés de Provence » de Bécaud et rêve de faire carrière dans la chanson.

  • Allez mesdames messieurs, elles sont belles mes tomates ils sont beaux mes artichauts.
  • Allez de l’ail, mangez de l’ail, allez de l’ai, du bel ail et de l’oignon pour sentir bon.

Mais ce qu’elle aime par-dessus tout c’est qu’on l’appelle Juanita Bénita comme Juanita Banana. Là elle s’assied pour écouter le petit malin qui lui susurre ce refrain d’une extraordinaire beauté.

  • Viens je t’emmène à Cuba, tu vendras mes bananes et mes ananas, tu gagneras des millions et nous les dépenserons pour faire le tour du monde.

Mais à force t’entendre ça, Bénita se prit pour la Juanita des bananas en oubliant que glisser sur une peau de banane peut faire très mal. Après une expérience douloureuse, elle est revenue chanter sur la grand place mais elle évite les bananes.

Prénom Tonio – La cour de récré

Zoom sur Bouh. - - C'est le plus beau des romans .. ♥

Prénom Tonio

Bizarre mais ce matin, la porte de Tonio est fermée. Mais que fait Tonio se disent les villageois inquiets. Le chat Toto se lèche les babines après avoir dégusté une souris, enfin celle qu’il réservait comme offrande à son patron. Mais il a la dalle Toto alors il dévore sa proie.

Ce matin dans le village tout est calme. Pas de cris du type :

Tonio tu veux bien me vider ma poubelle

Tonio, j’ai des cartons à débarrasser

Tonio, attèle la carriole, pour emmener les gamins à l’école, ma voiture ne démarre pas, et c’est rigolo de prendre la charrette avec ton âne !

Tonio, le fossé va déborder, tu peux venir !

Hé Tonio, faut désherber chez la mémé Gisèle, planter les dalhias chez Robert, …

Tonio ramène le pain

Et bien ce matin Tonio dort… Qu’il se débrouillent tous avec leurs ennuis. Bientôt ils me demanderont de faire l’école et là pas question… Tonio dort !

Prénom Mariette – La cour de récré

Mme Jill va trouver tout de suite d’où vient mon inspiration

Mariette se fit des couettes, larirette

Pour aller acheter des rillettes chez sa marraine Claudette

En chemin elle rencontre Kévin, Jules et Zezètte, La rirette la rirette

Kévin lui prit le bras et Jules l’autre bras

Et l’emmenèrent dans leur Chambrette.

Zezètte assise, prit une cigarette

Jules fit de la musiquette,

Avec sa clarinette

Quant à Mariette, elle entama avec Kévin une partie de riplette

Sur tablettes  Larirette larirette te.

Zoom sur Bouh. - - C'est le plus beau des romans .. ♥