Novembre – De Léopold àTanguy

Les vrais frimas n’arriveront que vers la fin du mois quand tous les travaux des champs seront terminés. Travaux des champs ?  Contentons nous de nos jardins d’agrément… protéger les vivaces, rabattre et pailler les rosiers, arracher les dahlias et les derniers bulbes de glaïeuls, ces fleurs aux hampes élancées qui éclairent les massifs un peu ternes d’œillets d’inde malgré le mauvais œil qu’on leur … Continuer de lire Novembre – De Léopold àTanguy

Novembre – d'Ernest à Brice

Novembre est sans doute le mois le plus noir, plus sombre que décembre, qu’on voit éclairé de neige et de givre. Novembre est tout étouffé de brouillard sous les branches dégouttelant, tout resserré de froid. Il arrive que l’été de la  saint Martin se prolonge en belles journées le ciel dérivant dans de longues nuées qui se dorent dès trois heures de l’après midi. Quand … Continuer de lire Novembre – d'Ernest à Brice

Novembre de la Toussaint à Mélanie

Octobre est parti sur la pointe des pieds laissant derrière lui des traces mouillées dans les bois et des tapis de feuilles rousses. Le ciel voit monter les nuages par le couchant ou par le midi, s’amasser, s’entasser, se déchirer pour laisser traverser  parfois un rayon de soleil ! Voilà l’arrière saison et traditionnellement le mois des morts. Le tas de feuilles pourrit au pied … Continuer de lire Novembre de la Toussaint à Mélanie

Octobre – De Baudouin à Séverin

Quand les oignons ont trois pelures, Grandes froidures. Anciennement on croyait avoir maints moyens de prévoir l’hiver. Serait-il rigoureux ? Alors en octobre on regardait les oignons. Ce dicton perdure encore de nos jours ; Cependant dans les jardins, il n’est plus question de semer, parfois encore un peu de salade et le mâche d’Italie. Il y a encore quelques jours chauds mais l’arriéré de … Continuer de lire Octobre – De Baudouin à Séverin

Octobre – de sainte Ghislaine à saint Gall

Cette fois c’est vraiment l’automne. Les jours peu à peu se recroquevillent comme les feuilles qui roulent sur le bord des chemins prenant des teintes jaune orangé. Les oiseaux s’envolent d’un buisson à un autre, se perchent sur les fils et se rassemblant dans la brume piquante des matinées refroidies. Octobre est bon s’il est de saison. Octobre en bruine Hiver en ruine.   10 … Continuer de lire Octobre – de sainte Ghislaine à saint Gall

Octobre – de saint François à saint Denis

Vent d’octobre Ta pelisse il faut que tu sortes. Belles journées encore chaudes toutes de bleu et d’or dans la lumière d’automne ; encore un peu de la belle saison. Pas un souffle et tout s’assoupit. A travers les bois, les rivières et les étangs, on entend parfois un coup de fusil. Vers le haut des coteaux, la charrue abandonnée ouvre ses bras cers le … Continuer de lire Octobre – de saint François à saint Denis

A la mi-août

Le coucou perd son chant, c’est la caille qui le reprend… À la Sainte-Hélène, la noix a le ventre roux C’est le temps des fêtes dans les villages entre travaux d’été et travaux d’automne. Laurent et Roch en sont les saints patrons. Si Becquebois* dit sa chanson, ramasse ta moisson Quand les corneilles ont paru de bonne heure, quand l’alouette chante de bon matin, que … Continuer de lire A la mi-août