Le fil des jours – 25 juin 2022


Histoire du mois de juin : mois qui viendrait de Junon ?

Nous sommes aujourd’hui le Sextidi 06 Messidor de l’an CCXXX (230)
Nous célébrons le Romarin

Fraîche ou séchée, cette herbe condimentaire se retrouve dans la cuisine méditerranéenne, et une variété domestiquée se cultive dans les jardins. C’est une plante mellifère ; le miel de romarin, ou « miel de Narbonne » est réputé. C’est également un produit fréquemment utilisé en parfumerie. Enfin, on lui attribue de nombreuses vertus phytothérapeutiques.


DICTONS du jour :

Beau mois de juin, change l’herbe en beau foin.

Le jour de la saint Prosper, n’oublie pas de fumer la terre.

C’est sa fête : Guillaume – S’il fait beau à la saint Guillaume, auras du blé plus que de chaume.

C’est sa fête : Prosper

Cet érudit et théologien gallo-romain du Ve siècle fut un disciple de Saint Augustin avant de devenir, bien que laïc, le secrétaire du pape Léon 1er le Grand, celui qui arrêta Attila devant Rome.

Embrassons aussi : Eléonore, Aliénor, Lohanne, Fébronie, Gallican

Etat civil

naissance

Georges Courteline – 25 juin 1858 à Tours – 25 juin 1929 à Paris

Georges Moineaux, dit Courteline, a mis en scène dans ses romans les travers de la vie bourgeoise et de l’administration.

Pierre Brossolette – 25 juin 1903 à Paris – 22 mars 1944 à Paris

Biographie Pierre Brossolette

Journaliste et fonctionnaire engagé à gauche et pacifiste, Pierre Brossolette ne tarde pas à comprendre la menace que constitue le nazisme. Pendant la campagne de France, il se bat avec courage et gagne ses galons de capitaine. 

Il rejoint dès 1940 le groupe de résistance du Musée de l’Homme puis fonde le groupe « Libération-Nord » dans la zone occupée et devient chef de la confrérie Notre-Dame, aux côtés du colonel Rémy. 

Rallié au général de Gaulle, il s’oppose néanmoins à son projet initial de réanimer au sein de la Résistance les anciens partis de la IIIe République, y compris les communistes. Cela lui vaut de violentes altercations avec Jean Moulin, en charge de ce projet. Pierre Brossolette veut gagner Londres pour en débattre avec le chef de la France Libre mais il est arrêté par la Gestapo à la suite d’un barrage de routine à Plogoff, à la pointe de la Bretagne. Transféré à Paris, il est torturé et se suicide pour éviter de parler en se jetant par la fenêtre du 84, avenue Foch, à Paris.

Décès

Georges Cadoudal – 1er janvier 1771 à Brech – 25 juin 1804 à Paris

Partisan intransigeant de la cause royale, Georges Cadoudal marque la période révolutionnaire par son activisme et ses multiples complots en vue du retour des Bourbon sur le trône de France…

Sadi Carnot

11 août 1837 à Limoges – 25 juin 1894 à Lyon

Biographie Sadi Carnot

Le 3 décembre 1887, suite à la démission de Jules Grévy, les parlementaires élisent à la présidence de la République Sadi Carnot (50 ans), petit-fils du conventionnel Lazare Carnot, ami de Robespierre ! Jules Ferry, candidat malheureux, doit s’incliner… Le soir du 24 juin 1894, le président de la République française Sadi Carnot, en visite officielle à Lyon, sort d’un banquet offert par le maire de la ville, le dr Gailleton. Il se rend au Grand Théâtre quand un homme monte sur le marchepied de sa voiture et le blesse mortellement d’un coup de poinçon.

Le meurtrier est un anarchiste italien du nom de Sante Geronimo Caserio (21 ans), émigré à Sète. Il aurait voulu répliquer aux mesures d’exception contre la flambée d’anarchisme. Peut-être aussi a-t-il voulu venger les victimes d’Aigues-Mortes après l’acquittement de leurs meurtriers. Dès le lendemain de l’assassinat, des émeutes anti-italiennes surviennent à Lyon. Elles doivent être réprimées par la troupe ! Caserio, prestement condamné, est guillotiné le 16 août suivant.

Les funérailles présidentielles ont lieu le 1er juillet 1894 à la cathédrale Notre-Dame de Paris. 

Ça s’est passé un 25 juin

25 juin 841 : Bataille fratricide à Fontenoy-en-Puisaye

Le 25 juin 841, Charles le Chauve et Louis le Germanique battent leur frère aîné, Lothaire, à Fontenoy-en-Puisaye, dans l’actuelle Bourgogne (on écrit aussi Fontenay-en-Puisaye). Après cette bataille, les deux vainqueurs échangent à Strasbourg un serment d’assistance mutuelle en vue du partage de l’empire de Charlemagne, leur grand-père…

25 juin 1928 : Le franc Germinal disparaît

Le 25 juin 1928, le président du Conseil Raymond Poincaré dévalue le franc. Celui-ci ne vaut plus que le cinquième de la contrepartie en or du franc d’avant 1914, le franc Germinal, créé par Napoléon Bonaparte. Poincaré évite ainsi l’erreur de Churchill, chancelier de l’Échiquier, qui a, trois ans plus tôt, réévalué la livre à son niveau de 1914 et porté de ce fait un coup sévère aux exportations britanniques…Suite de l’article

Votre petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s