La cour de récré – prénom Ivanhoé


Madame Jill appelle Ivanhoé

Les héros sont fatigués

Oh qu’il est fatigué Ivanhoé !  Depuis le temps qu’il court dans toute la France et la Navarre en passant par la Suisse, il n’en peut plus ; il est même très très vénère. C’est pire que Zorro. Sauver le monde c’est dur dur !  Il a dû tirer d’un mauvais pas l’enfant de Guillaume Tell qui risquait de prendre un carreau d’arbalète entre les deux yeux ou une flèche car son père avait décidé de relever un défi idiot. Ensuite il a couru arracher  Marianne, la belle amoureuse de Robin des bois  des griffes d’un prince noir et  puis accessoirement aller aider les rois d’Angleterre à reprendre leur royaume.  Quelle idée de laisser un Conquérant entrer dans cette ile où un brave saxon vivait en paix dans son royaume. Peu importe l’uchronie, il est épuisé, éreinté, brisé, claqué, échiné, à bout, à plat. Il est affamé de tranquillité. Alors quand il a entendu qu’il y avait un coin de paix dans la cour de récré chez Madame Jill, il a piqué des deux et maintenant il frappe au pont levis.

Ivanhoé - Série (1958) - SensCritique

9 réflexions au sujet de « La cour de récré – prénom Ivanhoé »

Votre petit mot en passant

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s