Le fil des jours – 26 octobre 2021


mois du brouillard & des brumes basses

Nous sommes aujourd’hui

l Nous sommes aujourd’hui le Quartidi 04 Brumaire de l’an CCXXX (230)
Nous célébrons la Betterave

DICTONS du jour :

À la Saint-Amand,
Sont mûrs les glands

Bonne Fête – Amand – Dimitri – Alor – Gibitrude- Sigebaud

Dimitri : Le saint du jour vécut en ermite sur les bords du Danube au XIIe siècle. A sa mort, le roi de Roumanie voulut conduire en personne ses funérailles. Le char qui transportait le corps s’arrêta devant une modeste église et l’endroit fut dès lors appelé Bassarabov, d’après le patronyme de l’ermite.

Ses cendres reposent aujourd’hui dans la cathédrale de Bucarest. Dimitri est l’un des saints les plus populaires de l’Église orthodoxe.

ETAT CIVIL

Naissance : Georges Danton 26 octobre 1759 à Arcis-sur-Aube – 5 avril 1794 à Paris

François Mittérand 26 octobre 1916 à Jarnac (Charente, France) – 8 janvier 1996 à Paris

Décès : 26 octobre 1440 : Mort de Gilles de Rais compagnon d’arme de Jeanne D’ Arc et surtout modèle de Barbe bleue

PETITE HISTOIRE parce que la petite fait la grande

26 octobre 1795 : La Convention cède la place au Directoire voir ici

26 octobre 1646 : la ville de Lima (Pérou) est ruinée de fond en comble par un tremblement de terre

Octobre 1855 : la mode des crinolines fait fureur

 On ne sait plus, s’exclamait Maxime Du Camp, si ce sont les honnêtes femmes qui s’habillent comme des filles ou les filles qui sont habillées comme des honnêtes femmes ! » Les toilettes, si simples sous Philippe-Auguste, étaient devenues d’énormes paquets d’étoffe, des ballons captifs d’un ridicule achevé… mais qui atteignait le résultat voulu par l’empereur Napoléon III : « faire aller le commerce ». Les Villes de France, rue de Richelieu, la Ville de Saint-Denis, rue du Faubourg-Saint-Denis, la Ville de Lyon, Chaussée-d’Antin, la Malle des Indes, place Vendôme, le Châtelet, rue de Rivoli, le Comptoir National du Vêtement ne désemplissaient pas.

Mais bientôt, à l’automne de 1855, ces premiers grands magasins doivent s’adjoindre de vastes ateliers pour la construction des encombrantes crinolines. Que d’encre ne firent-elles pas couler !

« La crinoline, nous dit spirituellement le vicomte Henri d’Alméras, variait suivant les goûts, suivant les caprices de la mode et les exigences d’un mari ou d’un amant. Il y avait des crinolistes fanatiques, intransigeants, et des anti-crinolistes ou des demi-crinolistes. Des femmes courageuses repoussaient énergiquement ressorts d’acier, baleines et cerceaux, et se contentaient de jupons amidonnés. D’autres, au contraire, ajoutaient aux jupons des garnitures d’acier, transformaient en cuirasses des tournures garnies de crins et portaient même des tournures en caoutchouc qui se gonflaient à volonté. »

On prétend qu’au mois d’octobre 1855, une jeune femme revenant de la chasse, afin de ne pas payer de droits à l’octroi, réussit à dissimuler sous sa crinoline une quarantaine de perdreaux… Un jour, Mgr Morlot, archevêque de Paris, eut de la peine à se frayer un chemin dans ces débordements de robes qui, autour de chaque femme, traçaient un cercle de diamètre de près de trois mètres.

— Veuillez nous pardonner, Monseigneur, dit l’une des dames, nos couturières emploient tant d’étoffes pour nos robes…

— Qu’il n’en reste plus pour les corsages, acheva l’archevêque.

Cette dernière nouveauté, le décolletage en largeur, était due à l’Impératrice qui avait les plus jolies épaules de Paris, et qui tenait à ce que cela se sache. En 1866, une dame osa paraître à la Cour dans une robe blanche qui tombait toute droite. On s’étonna… puis l’on trouva qu’il n’y avait rien de plus joli que de faire deviner ses hanches… Après onze années de règne, la crinoline était vaincue !

Une réflexion au sujet de « Le fil des jours – 26 octobre 2021 »

Votre petit mot en passant

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s