Les défis de Ghislaine – 163 – et l’on commence par … et on finit par…


et Ghislaine c’est ici

J’ai choisi de commencer par « Soudain j’ai su ….et de finir par Hélas on ne peut rien changer.

L’appel

Soudain j’ai su ce que j’allais dire à Ruby.  Que le lui avais cabossé sa voiture, ça elle ne le verrait tout de suite rien qu’à regarder l’épave qui gisait dans le fossé. Que j’avais bu une vodka orange de trop, ça elle n’avait pas besoin de la savoir. Que j’avais invité Jérémy, Josiane et Charly à faire une balade au clair de lune alors qu’il faisait sombre comme dans un four, c’était la nouvelle lune, cela n’avait aucune importance. Que j’avais roulé sur la plage au risque de m’ensabler, elle s’en douterait au vu du sable collé sur les roues.

Donc quand Ruby décrocha son téléphone, je ne pouvais plus barguigner, tout à trac je lui lançais que sa voiture n’était qu’un tas de ferraille qui m’avait conduit dans le fossé de Caylus, qu’elle devait appeler rapidos une dépanneuse puisque,  hélas,  on ne peut rien changer.

6 réflexions au sujet de « Les défis de Ghislaine – 163 – et l’on commence par … et on finit par… »

Votre petit mot en passant

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s