L’atelier des mots – description d’Avril


Chez Olivia

Décrivez les sentiments, les sensations qui animent un personnage qui découvre la mer pour la première fois.

Nelly descendit de la voiture en courant. Une femme lui cria de ne pas trop s’approcher de l’eau. Nelly dix ans tout juste avait obtenu de voir la mer pour son anniversaire. Ces copines de classes s’étaient tant moqué d’elle. Tu sais, Nelly elle n’a jamais vu la mer, na na na nanère ; et de se gausser de la petite Nelly petite brunette qui sortait d’un foyer d’aide à l’enfance.

Devant cette étendue bleu vert, Nelly ne les entendait plus. Elle respirait à plein poumons. Elle avait arrêté sa course devant un rocher. L’air avait une odeur différente, un parfum qu’elle n’arrivait pas à identifier. Pourtant à l’étal du poissonnier, elle connaissait l’odeur de la mer. Mais là elle ne sentait pas la même chose. Le bruissement des vagues envahit soudain ses oreilles. Un grondement venu de loin qui s’échouait au fur et à mesure que l’eau s’approchait pour faire place à des clapotis comme une musique. A l’école le maître, avait diffusé en cours de musique « la Mer » d’un compositeur Claude Debussy… Claude comme son papa, parti pour un autre monde avec maman dans leur voiture. C’est depuis que l’envie de voir la mer la taraude. Elle la croyait bien bleue. Elle s’aperçut très vite que l’eau de la mer était comme l’eau du robinet ; transparente. Elle comprit alors que c’est le ciel qui se reflétait dans l’eau qui lui conférait sa couleur. Un peu déçue, elle avança, pas à pas entre sable et cailloux. Elle mit un pied puis l’autre dans l’eau fraiche et mousseuse. Le ressac la déséquilibra et elle se retrouva les fesses dans l’eau. Des coquilles de moules coupantes étaient fichées dans le sable qui roulait sous ses doigts… Elle recula un peu pour sortir de l’eau et sur ce qu’elle appelait déjà son rocher. Elle contempla l’horizon, crut voir un bateau. Elle ferma les yeux, eut l’impression de s’endormir quelques secondes. L’air pur l’avait saoulé.

Plus tard s’était-elle dit, elle reviendrait.

Une réflexion au sujet de « L’atelier des mots – description d’Avril »

Votre petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s