Les plumes d’Emilie – 21/03 – Chocolat


Les mots à placer sont en gras

Et Vvve le chocolat

Aie, ma tête, s’écria la cabosse qui venant de tomber sur le sol. Je ne sais pas quel énergumène veut me cabosser mais je sens que c’est ma fin. Je vais finir là ma vie. Je sais bien que c’est mon destin mais quand même un peu de douceur dans ce monde de brut. Holà là je vais me faire broyer dans cette horrible machine surannée qui date des années folles ; la modernité n’est pas arrivée jusqu’à nous et c’est tant mieux car je vais être délicieuse. Une fois mon amande grillée, torréfiée, comment vous dites ? Je vais prendre un coup de chaud ! Oui mais c’est nécessaire si vous voulez déguster un chocolat de qualité. Je suis noir certes, C’est normal, les autres chocolats sont des menteurs. Pourtant vous pouvez me sublimer avec de la crème, de la ganache, du praliné ou de la pâte d’amande ; ce sont mes amis. C’est un plaisir indescriptible. Les enfants dans les années 50 avaient pour leur goûter une barre de chocolat dans un morceau de pain ; un délice à prescrire pour tous les écoliers. Cela redonne des forces et du courage.  

Le dimanche, chez Mamie un ou deux ou trois profiteroles, sa pâtisserie préférée,  et hop vous la mettrez dans votre poche. Le soir Mesdames, négligemment allongé sur le torse puissant et racé en tablette de chocolat de votre amant, vous vous ferez plaisir avec quelques bouchées « mon Chéri » avec un câlin en attendant les soirées de l’ambassadeur. Quant à la marmotte, elle met le chocolat dans l’emballage.

Résultat de recherche d'images pour "la marmotte"

13 réflexions sur “Les plumes d’Emilie – 21/03 – Chocolat

  1. Miam, merci belle cabosse de te sacrifier pour notre plus grand plaisir ! J’en ai l’eau à la bouche. Noisettes, amandes ajoutées à un bon chocolat noir…ah bon sang ! Résiste Mijo, résiste ! 😀
    Bisous Lilou.

    J'aime

  2. Ah souvenirs, souvenirs: tartine de pain beurré et copeaux de chocolat noir au goûter chez ma grand-mère, alors que j’aurais tant aimé croquer dans un carré; elle ne l’a jamais compris, la pauvre et je n’aurais pas voulu lui faire de peine parce qu’elle nous préparait ça avec tellement de douceur… 😉 Merci Lilou de cette tendresse dans tes mots

    Aimé par 1 personne

  3. C’est très réussi et gourmand.
    J’ai apprécié !
    Ah la barre de chocolat dans un morceau de pain ! Un délice d’enfant…
    Bisous Lilou et merci pour ton gentil commentaire (il me plaît chaque samedi de présenter un chat selon les différents thèmes proposés)

    J'aime

Votre petit mot en passant

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s