les coins de Lilou

l'écriture est la seule forme parfaite du temps. Le Cléziot

Le complexe de la truite- on chante

9 Commentaires


la-musique-est-en-nous

 

Un morceau d’anthologie par Francis Blanche qui est, mystérieusement absent, oublié des médias ainsi que son compère Pierre Dac. Finesse et humour pourtant ne sont pas les deux mamelles de nos comiques actuels. Comment ? vous dites ? je suis dure ? Non réaliste et j’assume. Les comiques contemporains n’ont rien inventé… On se croirait au déjeuner du dimanche avec tatie Ginette et tonton Bébert !

 

 Pour être un peu plus sérieuse je vous propose cette magnifique chanson de Julien Clerc qu’il avait choisi de chanter dans des circonstances très douloureuses

9 réflexions sur “Le complexe de la truite- on chante

  1. Excellent ! bonne journée

    J'aime

  2. Tu as raison Il n’y a pas beaucoup de bons comiques mais il y en a quelques un tout de même. Après c’est une question de goût. Personnellement j’aime beaucoup Laurent Gerra le seul bon imitateur pour moi, Bernard Mabille que j’ai vu en one man show aux Sables (il écrit pour Laurent Gerra), Florence foresti….. J’aime Francis Blanche mais n’ai pu écouter la vidéo, problème de débit, les vidéos bloquent en permanence. Bon mardi.

    J'aime

  3. Merci pour ce moment car dans la vie oui, il fait laisser un peu de place pour ce qui faire rire et le rire est un médicament 🙂
    @ bientôt

    J'aime

  4. Bonjour,
    Nous avons besoin d’instants remplis d’humour et ces deux maîtres, avec Devos n’ont pas leur égal. Mais chaque génération a les humoristes de son époque.
    Francis Blanche a un carnet de chansons à faire pâlir les plus prolixe actuel.
    Bonne journée.
    Bises

    J'aime

  5. Lilou je sais que ma remarque ne vas pas plaire a pas mal de gens, mais ces artistes qui chante un vieux morceaux de leur cru a une occasion dramatique…..j’adhère pas. Bisousssss

    J'aime

  6. sourires … je les connais bien ces deux compères et ils ne faisaient pas toujours non plus dans la dentelle. 39-45 et ici Londres et l’efficacité de la communication n’auraient été les mêmes sans Pierre Dac
    merci pour ce rappel

    J'aime

  7. loin des yeux, loin du coeur !!
    oui on ne les entend plus !
    dommage- bravo pour ton billet hommage-
    bisous-

    J'aime

  8. Pingback: lundi classique – Franzt Schubert – Les coins de Lilou

Votre petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s