les coins de Lilou

l'écriture est la seule forme parfaite du temps. Le Cléziot

L’apiculture

7 Commentaires


Pour Mil et une 40/2016

Tiens v’là l’Dédé avec sa tenue de campagne ! y va ben nous piquer encore n’te miel avant qu’on ne lui pique les miches. Faut le voir avec son chapeau colonial et sa combinaison de cosmonaute. C’est à mourir de rire ; y crois qu’on le voit pas !

Comme d’hab’ il va nous jouer de l’encensoir, histoire de nous enfumer et pour mieux nous endormir il va nous sortir du Rimsky Korsakov. Il faudrait qu’il change de refrain, il est usé le disque de cire. Il nous vrille les antennes avec ce «  le vol du bourdon ». Quelle scie mal réchauffée. Ah mais non, faut pas qu’il rêve l’apiculmachin, c’tte fois, j’y vais pas, je laisse la première place à Josy, elle a les yeux bleu saphir, cela devrait lui plaire. Elle a failli crever de jalousie au printemps dernier. Si elle savait la pauvre petite chose, elle ne pourra plus battre une aile ! Enfin faut bien que jeunesse se passe !

Bon c’est pas tout, j’dégage le camp, j’ décolle dare-dare et je retourne lutiner butiner le massif de roses…

abeille

7 réflexions sur “L’apiculture

  1. Je me promenais sur un chemin de randonnée à travers les champs à Cergy quand j’ai vu un apiculteur en habit qui allait s’occuper de ses ruches, il m’a invitée aimablement sans que je lui demande rien de venir le voir travailler ce que j’ai fait plaisir et j’ai découvert ce métier. Il m’a parlé avec passion des abeilles. J’ai aimé ton écrit.

    J'aime

  2. C’est un monde passionnant
    eT JE SUIS FRIANDE DE MIEL
    Bonne journée 🙂

    J'aime

  3. Hum! quel délice, j’adore cette vision!
    Bises

    J'aime

  4. ohhh la photo avec l’oeil m’impressionne ! bonne journée

    J'aime

  5. ha oui les pauvres !! l’humain la vole !
    autrefois les hommes détruisaient tout l’essaim —- ensuite ils prélevaient juste une partie !
    le bon miel bénéfique pour l’homme- la pollution qui décime les abeilles-

    J'aime

  6. J’aime beaucoup le point de vue que tu as pris, celui de l’abeille. Même s’il me semble que la bestiole sur la pupille ressemble davantage à une guêpe
    bises

    J'aime

Votre petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s