les coins de Lilou

l'écriture est la seule forme parfaite du temps. Le Cléziot

La carte trésor

10 Commentaires


Pour l’atelier Brick à book  de Leiloona

© Leiloona
Que peut bien faire un gamin désœuvré dans la maison de papi et mamie par un après midi pluvieux.
Du haut des ses onze ans, il est tout imprégné des romans de Jack London, de Jules Vernes et de héros bien plus modernes qui partent parcourir le monde…
Aujourd’hui, il s’ennuie vraiment beaucoup, Papi est parti au grand magasin de bricolage et Mamie, pour rien au monde ne manquerait sa partie de tarot avec ses copines. « Tu es bien assez grand pour rester tout seul.» Mais là, la télé ne l’intéresse pas et ici pas d’internet… Après avoir fait un petit somme, la pluie tapant sur les vitres le berçant, il eut l’idée de faire un tour dans le grenier. Il y a longtemps qu’il ne l’a pas exploré et il se souvient qu’il y avait des objets hétéroclites, des trucs et des machins.
Au milieu de quelques toiles d’araignées, il repère vite le coffre, celui qu’il n’avait pas pu ouvrir parce qu’il était encore trop petit. Sans problème il soulève couvercle, une poupée de chiffon, celle de maman sans doute, un livre bizarre avec des problèmes de maths mais sans image, un bateau en bois dont les mats sont cassés, un jeu de l’oie et autres vieux vêtements qui sentent la veille naphtaline. L’idée lui vint de se déguiser mais il n’y a que des robes de princesses et lui n’est pas une princesse !
Alors qu’il soulève, un jupon de coton en broderie anglaise jauni, il découvre une carte, une drôle de carte en papier usé. Il n’en a jamais vraiment vu. Papa lui circule au GPS. Il descend avec son petit trésor et va s’installer sur le bureau de Papi. Il trouve dans les tiroirs tous les instruments qui l’intéressent. Il reste un moment en admiration devant la boite à compas, lui ne connait que le compas dont les branches en plastique échappent à sa maîtrise avec le crayon qui dérape chaque fois qu’il s’en sert.
Papi est rentré… Il s’assoit à coté de lui et lui explique que son père à lui était marin ; c’est avec cette carte qu’il préparait ses voyages ; « si tu veux, je te montre »
C’est ainsi qu’à onze du soir, on vit deux têtes penchées sur la table, à mesurer, tracer des parcours imaginaires, des chasses au trésor et faire tourner un globe terrestre. Ils en avaient oublié le souper mais qu’importe ils avaient tant voyagé.

10 réflexions sur “La carte trésor

  1. Un très joli texte Lilou, bravo ! Bises et bon lundi. ZAZA

    J'aime

  2. J’ai beaucoup aimé ton texte. Ce jeune garçon se souviendra de ce moment de son enfance et de son partage avec son grand père. Peut être ira t’il au bout de son rêve et voyagera t’il sur les mers plus tard ? Belle semaine.

    J'aime

  3. Bonjour,
    Un très beau texte, et comme les deux protagonistes, le voyage au bout de la ligne.
    Bonne journée
    Bises

    J'aime

  4. Un beau voyage sur le papier…

    J'aime

  5. Une jolie manière de transmettre ses connaissances et ses souvenirs.

    J'aime

  6. C’est chouette la complicité entre deux générations et surtout la curiosité de l’enfant

    J'aime

  7. Oui, peu importe le souper, la connaissance vaut aussi un repas ! 🙂

    J'aime

  8. C’est joli et plein de tendresse. Bravo et merci.

    J'aime

  9. C’est très réussi, tu affirmes de plus en plus un joli style…..Juste les mots qu’il faut, un récit fluide et qui tient debout, et ici cette tendresse qui touche profondément la grand-mère que je suis avec cette image de transmission…..

    J'aime

Votre petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s