les coins de Lilou

l'écriture est la seule forme parfaite du temps. Le Cléziot

Un jour, un jour … Aragon

13 Commentaires


Jeudi poésie chez Asphodèle

Tout ce que l’homme fut de grand et de sublime
Sa protestation ses chants et ses héros
Au dessus de ce corps et contre ses bourreaux
A Grenade aujourd’hui surgit devant le crime

Et cette bouche absente et Lorca qui s’est tu
Emplissant tout à coup l’univers de silence
Contre les violents tourne la violence
Dieu le fracas que fait un poète qu’on tue

Un jour pourtant un jour viendra couleur d’orange
Un jour de palme un jour de feuillages au front
Un jour d’épaule nue où les gens s’aimeront
Un jour comme un oiseau sur la plus haute branche

Ah je désespérais de mes frères sauvages
Je voyais je voyais l’avenir à genoux
La Bête triomphante et la pierre sur nous
Et le feu des soldats porté sur nos rivages

Quoi toujours ce serait par atroce marché
Un partage incessant que se font de la terre
Entre eux ces assassins que craignent les panthères
Et dont tremble un poignard quand leur main l’a touché

Un jour pourtant un jour viendra couleur d’orange
Un jour de palme un jour de feuillages au front
Un jour d’épaule nue où les gens s’aimeront
Un jour comme un oiseau sur la plus haute branche

Quoi toujours ce serait la guerre la querelle
Des manières de rois et des fronts prosternés
Et l’enfant de la femme inutilement né
Les blés déchiquetés toujours des sauterelles

Quoi les bagnes toujours et la chair sous la roue
Le massacre toujours justifié d’idoles
Aux cadavres jeté ce manteau de paroles
Le bâillon pour la bouche et pour la main le clou

Un jour pourtant un jour viendra couleur d’orange
Un jour de palme un jour de feuillages au front
Un jour d’épaule nue où les gens s’aimeront
Un jour comme un oiseau sur la plus haute branche.

Mis en musique par Jean Ferrat

chanté aussi par Isabelle Aubret; j’ai pourtant choisi ici la version de Jean Ferrat dont la voix si  chaude nous manque…

 

13 réflexions sur “Un jour, un jour … Aragon

  1. Pingback: La poésie du jeudi moitié -moitié ! | Les lectures d'Asphodèle, les humeurs et l'écriture

  2. En lisant les premiers vers, déjà la voix de Jean Ferrat qui résonnait en moi !
    Merci 😀

    J'aime

  3. Oui, un jour viendra…

    J'aime

  4. Ce n’est pas la plus emblématique de Jean Ferrat mais le poème d’Aragon, lui, l’est !

    J'aime

  5. Je connais le disque « Ferrat chante Aragon » par coeur et aussi les vers d’Aragon non chantés par Ferrat, tu as fait ma journée avec ce poème sublime ! On ne s’en lasse pas et c’est vrai que « les sauterelles » massacrent toujours les dernières moissons…actualité et histoire qui se répète…universalité de ce poète ! 🙂

    J'aime

  6. Un jour pourtant un jour viendra couleur d’orange…comment pourrait-on vivre sans croire en cela ? Aragon seul lui l’ose dire.
    Bises Lilou

    J'aime

  7. Ah Lilou, mieux que mon poème préféré: mon hymne à l’espoir !
    merci, merci merci… 😉
    ¸¸.•*¨*• ☆

    J'aime

  8. toujours autant de chair de poule en écoutant Jean Ferrat chanter ce poème d’Aragon en hommage au poète Federico Garcia Lorca. L’a-t-il écrit dès son assassinat par les franquistes en 1936 ou un peu plus tard ?
    J’ai eu envie de réécouter Isabelle Aubret dont j’avais dans l’oreille la voix claire et engagée. Emue aux larmes à écouter ce live de 2010

    bises et belle fin de semaine

    J'aime

    • Je te remercie de ton commentaire. Je vais te faire un confidence ; c’est en écoutant justement Isabelle Aubret il y a quelques semaines invitée de France Musique, que j’ai recouvert ce poème. Cette artiste ne fait pas la une des médias et pourtant, quel talent, quel tempérament et quelle générosité… J’avais choisi la version de Jean Ferrat car on ne doit pas l’oublier ni ce talent bien au delà de Prince ou Michaël Jackson ni cette voix grave et sensuelle. Ce n’est là que mon avis bien sûr mais cela fait tant de bien de le dire. D’ailleurs cela fait deux jours que je me passe en boucle quelque uns de ses chefs d’œuvres !
      bonne journée Jeanne

      J'aime

  9. J’adore ce poème mis en musique par Ferrat… merci de me l’avoir rappelé !

    J'aime

  10. Un bonheur de relire ce poème et d’écouter Ferrat, ce que je n’avais fait depuis longtemps.

    et les vers du refrain si émouvants!

    Un jour pourtant un jour viendra couleur d’orange
    Un jour de palme un jour de feuillages au front
    Un jour d’épaule nue où les gens s’aimeront
    Un jour comme un oiseau sur la plus haute branche.

    Sans oublier Lorca…

    J'aime

  11. Quelle force dans ce texte !
    A écouter et à réécouter …
    Bon dimanche Lilou 🙂

    J'aime

Votre petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s