les coins de Lilou

l'écriture est la seule forme parfaite du temps. Le Cléziot

Les croqueurs de môts – 164

14 Commentaires


Ah Capitain Domi tu nous as gâtés… chercher la consigne simple mais tordue. Pour la peine je réponds avec quelque mots de patois lyonnais… Maintenant que je suis retombée dans ce langage fleuri plus rien ne m’arrête… Rien de compliqué… un clic sur limage et vous comprendrez

logo défi des mots Bateau-Pirate-playmobil-Small-150813_L

Ce dernier peut prendre des formes multiples être un parcours plus ou moins long et complexe ; la méthode de travail ; la lenteur ou la rapidité la facilité ou la difficulté d’écriture varient beaucoup d’un auteur à l’autre…

Ah bravo cap’tain Dômi ! Elle m’a dit,  regarde l’émission  » la bibilothèque » de Francis Burel sur Arte, tu verras d’abord un mec super beau qui te raconte des romans comme si tu étais l’héroïne… Alors béatement, je l’ai écouté. Ben mes fenottes,  oui voilà que le patois lyonnais me revient et vous allez en profiter, j’ai branché la télé et je suis tombée sur une certaine Adèle, écrivaileuse de son métier,  dont  « les yeux froids et clairs dans le visage pâles aux traits irréguliers s’adoucirent lorsqu’ils se posèrent sur Miss Silver.

Voilà vous avez tout compris, mes belins belines,  pas de Francis machin mais une poutrône, une dénommée Maud, qui prenait des poses et des pauses aussi, qui nous expliquaient comment les écrivains écrivaient en s’écoutant parler ; mais je m’en balance comme de ma première braille…

Et alors de raconter, cette Adèle qu’ aujourd’hui, elle remarque qu’il y a que des mégots de cigares, pas de femmes hier soir et qu’ils n’ont pas beaucoup bu.

Et ben je vais vous dire, que si y a pas de colombes,  pas de pot à canons de Beaujolais, ni de jésus ni même un gratton, pas étonnant que les gnafrons  soyent pas venus et que ceusses qui  y sont venus, y soyent pas resté  et pis c’est tout… passe que  se regarder dans le blanc de l’œil c’est pas pour les fenaçus…

Et la Silver qui continuait l’interviouve  comme si de rien n’était, comme si tout était naturel, comme si les téléspectateurs et tateuses y étaient surdoués. Finalement mon gros canant y a pris mal au crâne… Il est allé faire un tour aux cagoinces, pis boire une tassée,  ainsi  en exposant moins son esprit à ce qui se passait devant lui, il pensant pouvoir diminuer la douleur…

Pas question de rester comme une figue devant un devoir de philo, j’suis passée zapper sur la chaine voyage.  Mon gros dadais a fini par s’endormir en ronflant comme une forge mal éteinte et moi j’ai découvert que les habitants de Mourava menaient une vie simple, dictée par la rudesse du paysage.

Pour sûr que dans ses pays ousqu’il fait six ou sept béries en hiver,  on s’affiche pas les bertes à lait  sur les plages…

Mais je suis frustrée, car le beau fenon promis, pas vu le bout du nez !

 

14 réflexions sur “Les croqueurs de môts – 164

  1. Bonsoir,
    Ah! le parlé Lyonnais, hélas il n’a plus beaucoup d’usage, reste un peu l’accent.
    Bonne soirée
    Bises

    J'aime

  2. Bonsoir Lilousoleil, chacun coin à son dialecte, son patois, j’ai pas tout compris ces mots choisis, n’empêche que ce défi est tout à fait réussi… bonne nuit, jill

    J'aime

  3. J’ai eu un peu de mal à comprendre le patois mais au fur et à mesure de la lecture agréable, je m’y habituais. Je ne connais pas cette émission littéraire mais je ne le regrette pas puisque tu ne l’as pas regardée jusqu’au bout. A vrai dire, je n’aime pas les émissions littéraire car beaucoup s’écoutent parler. Je préfère lire les critiques écrites des livres par les lecteurs qui les ont lues. Belle semaine.

    J'aime

    • j’adore François Busnel, un air de Bernard Pivot qui nous aurait fait prendre le mode d’emploi d’une tronçonneuse pour un chef d’oeuvre de littérature … J’avoue ne pas regarder souvent cs émissions où l’on s’écoute parler et se frictionne le nombril… je fais davantage confiance à mes aminautes…
      avec le sourire

      J'aime

  4. super lilou. Dans la Grande bibliothèque, tout dépend des invités. J’aime aussi François Busnel même si je trouve qu’avec le succès de son émission, il fait aussi maintenant partie de ceux qui s’écoutent parler, ce dont il convient d’ailleurs. (morceau d’anthologie avec Lucchini lui donnant un cours de journalisme !!!) Je regrette son émission sur France Inter où il avait l’art de faire parler ses invités.
    Belle journée

    J'aime

  5. super amusant ce parlé haut en couleur. Bisousssss

    J'aime

  6. Je me suis régalée à te lire et la référence à François Busnel n’est pas passée inaperçue , j’aimais bien son émission sur France Inter , je regarde ou écoute la grande librairie mais je trouve comme Jeanne que son émission radiophonique était meilleure .
    En tous cas j’ai bien ri en lisant ton texte , merci
    Bonne soirée
    bisous

    J'aime

  7. Amusant à lire ! Langage particulier … défi très bien relevé ! Bon mardi !

    J'aime

  8. un vrai régal… ça m’a rappelé le papa d’une amie qui faisait rire tout le monde en racontant des histoire avec cet accent !
    grand bravo Lilou, je ne suis pas fidèle à la Grande librairie sauf si je repère un auteur que j’apprécie… ce n’est que pub pour écrits vains le plus souvent !
    bonne journée (est ce que tu m’autoriserai à copier ta page pour l’envoyer à mon amie lyonnaise ? ,

    J'aime

  9. Merci pour cette découverte même si je suis sensée t’y avoir envoyée hihi!!! Je ne connaissais pas le langage lyonnais je constate qu’il n’a rien à envier à d’autres patois 🙂
    Merci pour cette excellente participation.
    Bises du soir.
    Domi.

    J'aime

  10. Tu ravirais la Soene là !
    Bravo.

    J'aime

  11. les belins et belines (chez mes grands parents c’étaient les moutons). Bien écrit et intéressant. Bonne soirée

    J'aime

Votre petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s