les coins de Lilou

l'écriture est la seule forme parfaite du temps. Le Cléziot

Poésie chez Asphodèle

14 Commentaires


chromo-oiseau-couronnc3a9-ana-rosa1Deux verbes en creux

J’écoute je me tais
Je me tais pour écouter,
(pour mieux écouter),
Je me tais parce que j’écoute
Si je ne me tais pas je n’écoute plus

(taisez-vous !
Taisez-vous et écoutez !
Ecoutez- le se taire
Il se tait il se taira !
vous l’écouterez.)

Si j’étais celui qui écoute
Seulement pour écouter
Si j’étais celui qui se tait
simplement pour se taire
vous ne cesseriez d’écouter
vous auriez peur que je me taise

Mais je ne me tais pas non je ne me tais
pas encore. Je ne pourrai jamais
me taire. Je ne cesse pas d’écouter.

Jean Tardieu (l’accent grave et l’accent aigu)

14 réflexions sur “Poésie chez Asphodèle

  1. Je ne connaissais pas ce poème de Tardieu. J’aime beaucoup comme j’aime écouter, j’écoute même le silence qui me parle plus que la musique. Beau jeudi.

    J'aime

  2. Ah, Tardieu ! L’un de mes poètes chouchous… Merci, merci ❤

    J'aime

  3. Je découvre ton poème et j’ai envie de te dire:

    Lorsque le silence surtout la nuit me parle
    J’aime écouter le bruit du vent
    Dans les branches
    La pluie qui clapotte
    La douce respiration de celui qui partage ma vie
    Et moi, je conjourgue le verbe écouter
    Les insomnies sont l’avantage
    De ne pas faire taire les nuits
    ……………..
    Bonne journée

    J'aime

  4. Pardon pour
    Il fallait lire je conjugue …………….

    J'aime

  5. une belle découverte celui-ci ! merci Lilou-
    ps pour chez Bricabook—- j’ai vu ton com — et plusieurs réponses—- LOl tu n’as qu’à aller ailleurs-
    chez bricabook ce n’est pas convivial comme dans mon jeu de lettres du dimanche-
    je participe pour le fun mais n’attend rien en coms-
    j’ai parfois des visites de blogueuses qui ont participé-
    t’inquiète chez L de Bric c’est style grande dames !!
    elle publie en direct ses amis —
    bisous bon jeudi-

    J'aime

    • cela confirme ce que je pense et d’autres aussi…Mais j’avais aussi besoin de le dire au moins une fois ! Merci à toi et c’est tellement plus chaleureux chez toi… La plaisanterie de l’humour sont de mises et j’aime beaucoup ! avec le sourire

      J'aime

  6. Pingback: Le jeudi poésie avec Robert Desnos | Les lectures d'Asphodèle, les humeurs et l'écriture

  7. Quel beau poème, je connais très peu Jean Tardieu, je vais de ce pas approfondir mes recherches ! Tu m’as donné envie ! Merci ! 😀

    J'aime

  8. Tardieu joue joliment du silence et du verbe. Devos parfois file ce coton là. Merci.

    J'aime

  9. Décidément il faudrait que j’approfondisse un peu Tardieu !

    J'aime

  10. Jean Tardieu était remis à l’honneur dans les anciens nouveaux programmes, je ne sais ce qu’il en sera dans les nouveaux nouveaux programmes. Dommage : ses oeuvres gagnent à être connues.

    J'aime

  11. Un texte de TArdieu que je découvre.
    Bonne journée
    Bises

    J'aime

  12. Je découvre merci….Bisous suis en retard

    J'aime

  13. et un poète de plus à découvrir ….;-)
    Bisessss Lilou

    J'aime

Votre petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s