Les Plumes – 48 – 1/16


Les plumes chez Asphodèle c’est un rendez-vous à ne pas rater !  Des mots et un texte

 

logo-plumes-aspho-4-c3a8me-tirc3a9-du-tumblr-vanishingintoclouds

Tempête sous une crâne

Pas de motivation, je me sens coupable ! Quel éparpillement intellectuel.. Mes neurones font la farandole. Je n’arrive pas à mettre deux lignes en rime, deux phrases cohérentes… Quel agacement,  ces insomnies ! Avachie sur le sofa, à la chaleur douce diffusée par l’insert, je feuillette plus que je ne lis l’almanach Vermot. C’est dire la vivacité de mon esprit !

Dilettante tu es, dilettante tu resteras, me dis-je en regardant, l’adorable petite chatte qui « s’est adoptée » et qui fait un rallye entre un bouchon de champagne dégotté je ne sais où et une minuscule boulette de papier l’aluminium. Quel plaisir de la regarder jouer et s’ébattre. Fi donc,  J’aurais bien dû passer la serpillière sur ce maudit carrelage blanc, couleur passe partout certes, mais trop salissante.

Ah si seulement la pluie cessait, si seulement une éclaircie s’annonçait, je pourrais au moins aller respirer le bon air, rafraichir mon cerveau syncopé.  Mais c’est sans espoir et mes pensées mélancoliques ont peu de chance de se diluer.

Marguerite, ah mon amie Marguerite…. Elle est la gentillesse personnifiée. Elle a toujours un moral de fer. L’autre jour, elle est venue me voir : une visite à l’improviste.  Elle m’a offert un recueil de poésies. Des poésies qu’elle a écrites et qu’elle a fait publiées dans une petite maison d’édition. Une petite merveille…

Avec les mots :

Jour, gentillesse, motivation, coupable, fer, almanach, visite, éparpillement, dilettante, farandole, insomnie, maison, passe-partout, plaisir, poésie, éclaircie, tempête, mélancolique, serpillière, agacement, chaleur, respirer, minuscule et syncopé.

8 réflexions sur “Les Plumes – 48 – 1/16

  1. Une petite merveille …. tout comme ton texte écrit sous le chef d’une insomnie et bien nous aurons été deux 😉
    Bravo Lilou j’ai beaucoup aimé le ton de ta petite histoire.
    J’ai vu que tu as déjà préparé ton article pour les Croqueurs de Môts, je sens qu’on va encore s’amuser 🙂
    Merci à toi, bises tardives.
    Domi.

    J'aime

  2. L’inspiration semble manquer à ton héroïne…même regarder s’ébattre son chat ne lui est pas d’un grand secours…il y a des jours comme ça. Mais tous les mots sont là !
    Bises célestes
    ¸¸.•*¨*• ☆

    J'aime

  3. Pour quelqu’un qui écrit en dilettante, les mots sont plutôt bien placés ! Tempête sous le crâne et insomnie n’ont pu rien y faire, le texte a été publié ! Et vive le petit chat qui joue sans se préoccuper de l’humeur de sa maîtresse. Bonne soirée.

    J'aime

  4. Ha enfin je l’ai trouvé, il va falloir me ranger ce blog Miss Lilou !!! 🙄 Tsss ! Bon moi aussi j’ai fait nuit blanche de samedi à dimanche mais comme je n’ai ni chien (hélaaas) ni chat à regarder s’ébattre, j’ai cuisiné !!! J’optimise mes nuits blanches tant qu’à faire ! 😆 J’ajoute (enfin) le bon lien ! D’ailleurs, ne PLUS me laisser les liens « courts » WP, il y a toujours des problèmes, et ça ne vient pas de moi puisque je copie-colle ! Grrr !

    J'aime

Votre petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s