les coins de Lilou

l'écriture est la seule forme parfaite du temps. Le Cléziot

La pyramide de glace

Poster un commentaire


Une enquête de Nicolas le Floch commissaire de  police aux affaires spéciales

Jean François Parot – 2015 la pyramide de glace

L’histoire : En l’année 1784 l’hiver fut terriblement froid au point que les Parisiens construisent des pyramides de glace avec les tas de neige poussés au bord des rues. En ce soir du lundi 23 février, une repas convivial se tient  rue Montmartre chez Nicolas et l’ancien magistrat Noblecourt. Ses autres amis sont présent notamment sa maîtresse depuis près de vingt ans Aimée d’Arranet. La discussion va bon train et particulièrement sur les impôts nouveaux qui risquent de tomber sur les Français..

Catherine toujours fidèle et cuisinière hors pair leur a cuisiner un repas dont ils vont se lécher les cinq doigts et le pouce….Cependant Nicolas à l’esprit un peu chagrin, il doute d’Aimée qu’il fait suivre car elle semble avoir des rendez-vous secrets… Il pense aussi à son fils qu’il a vu à Noël, et qui commence à lui manquer. C’est donc à point nommé qu’un cadavre arrive ; qui plus est découvert dans une pyramide de glace ce qui va compliquer la tâche de Sanson et de Guillaume Semacgus chargé «  d’ouvrir » le corps. Une surprise de taille…. La victime, une femme, ressemble trait pour trait à la reine. Il n’en faut pas plus pour suggérer que la reine est encore en première  ligne. Elle est si peu aimé par le peuple !

Voilà du pain sur la planche pour nos amis qui vont aller de pistes en pistes, d’erreurs et vérités, les interventions plus ou moins discrètes de Sartine, sans oublier les agressions violentes dont ils sont victimes. La mise en cause du cousin du roi, le duc de Chartres, futur Philippe Egalité, et de quelques haut dignitaire du royaume va valoir à Nicolas de travailler avec des gants et des pincettes. Les fils seront dénoués bien entendu mais laissera des traces et verra aussi le départ du lieutenant Général de police le supérieur de Nicolas. Qu’adviendra-t-il alors du commissaire le Floch ?

Ce que j’en pense : Après les deux dernières enquêtes du commissaire Le Floch, j’étais un peu déçue. Je trouvais  Nicolas fatigué, se posant beaucoup de questions et j’avais l’impression que les enquêtes cédaient le pas au personnage. Ici on retrouve l’enquêteur tenace, compétent, intuitif. Les rencontres furtives avec le roi sont prétextes à nous montrer un Paris souffrant ; les descriptions des quartiers sombres et miséreux ne nous sont pas épargnées. A sa suite nous sommes entraînés dans un Paris où les germes de la révolution commencent à se développer. Bien entendu, Nicolas est loin d’imaginer ce qui va se produire d’ici les cinq ans à venir mais il est inquiet et tiraillé entre ses origines nobles et modestes. Un livre qui se laisse dévorer rapidement rempli de mots et d’expressions d’époque et qui nous offre aussi un moment de notre Histoire.

Au fil des chapitres :

[…] « Ne parle –t- on pas de taxer les portes cochères, les carrosses, les cabriolets et le luxe d’avoir des domestiques ? » […]

[…] On crée toujours des impôts nouveaux remarqua Aimée. Pourquoi n’en supprime- t-on pas ? Ah ma mie, dans le cas où le contrôleur général parlerait de supprimer un impôt, soyez assurée qu’il aurait projet  d’en établir trois autres…

Ce qui nous montre que de tous temps le souci des impôts était omniprésent dans la société ; taxes chez les riches taxes chez les pauvres taxes sur les fenêtres et taxes sur le ramassage des ordures car un système de voirie avait été mis en place…

J’ai aimé ;  partagerez vous mon avis ?

thrillerpolar-pativore2

Votre petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s