les coins de Lilou

l'écriture est la seule forme parfaite du temps. Le Cléziot

sentir le fagot

5 Commentaires


Billevesée ou coquecigrue
Être mécréant, avoir des idées trop libres en matière de religion et par extension s’applique à toute personne, opinion générant un scandale ou inspirant de la méfiance, susceptible d’être condamnable

Vous avez préparé le barbecue pour votre kyrielle d’invité du week-end et bien sur le bois prend mal et fume quant au charbon de bois il se consume en dégageant une odeur de sardine, chipolata, merguez ou si vous êtes en odeur de sainteté des côtelettes de mouton, un régal. Votre costume, votre bermuda/polo fait de la publicité pour votre menu… Ah les plaisirs de la fête de famille printanière.
On pourrait aussi penser que cette expression joyeuse signifie être proche de la tombe !

Et bien à une lointaine époque on brûlait femmes et hommes accusés de sorcellerie et si Jehanne d’Arc pouvait témoigner, elle vous dirait que le cochon de Cauchon ne s’est pas privé de faire une flambée sans se préoccupé de l’odeur de Cauchon, cochon, porcelet rôti ; ce qui convient pour une pucelle adulée.
Le bûcher remplaçait la guillotine pas encore en vogue. C’est extrêmement douloureux et long mais bon un condamné à mort ne doit-il pas souffrir ? On envoyait donc au bûcher surtout les femmes sorcières et les hérétiques qui méritaient la mort…
De surcroit, les gens pensaient que l’âme brûlait avec le corps donc pas de résurrection possible. Moyen barbare d’un autre temps… Oh que non, certaines femmes « adultères » sont lapidées en place publique alors je me garderais bien de donner des leçons.

Alors Billevesées ?

Les grands feux étaient constitués de bûches entourées de fagots de petit bois savamment entassés de manière à démarrer le feu et le propager aux bûches placées autour du poteau. Aucune possibilité de sortir de là car la pauvre créature était attachée par les poignets et les pieds. Notre pauvre victime avant de succomber sentait le fagot mais sûrement pas la merguez.

C’est de cette pratique joyeuse pour les uns et fatale pour les autres que vient cette métaphore qui vit le jour au XVIe siècle ; d’abord utilisée pour les mécréants.
On entend par mécréants toute personne qui n’embrasse pas notre religion ; chacun de nous étant le mécréant de l’autre, on note de nombreuses des crémations. Puis l’expression fut étendu à tout ce qui est considéré comme subversif ou pouvant conduire devant la justice.

Alors Coquecigrues !

– Pourfendeur des sciences et des arts, fossoyeur de la propriété privée, contempteur de la monarchie, ce bonhomme [Jean Jacques Rousseau], qui égratigne au passage les médecins, les femmes, les gens de lettres et le Anglais, sent le fagot.

5 réflexions sur “sentir le fagot

  1. Je ne connaissais pas l’expression… « Crimes » et châtiments, le bûcher on imagine l’horreur ! Dans l’art de faire mourir avec le supplice de la roue, une agonie sans nom ! Merci Lilousoleil..

    J'aime

  2. Je me demande toujours comment il se fait que des choses comme ça arrivent.

    le temps passé. présent regorge toujours de martyrs, le monde ne change pas.

    Bonne journée Nicole
    amicalement.

    J'aime

  3. Le bûcher quelle barbarie, notre monde moderne en a d’autres…. Belle journée

    J'aime

  4. à l’époque beaucoup de cruauté- la faute à l’église aussi-
    de nos jours les mêmes châtiments de par le monde et on regarde les infos ou on signe une pétition-
    peu de changement en fait-
    bisous du jeuid-

    J'aime

  5. auparavant il y avait beaucoup de choses cruelles et aujourd’hui ça continue mais pas avec les mêmes gestes

    J'aime

Votre petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s