Portraits de femmes


Pour les Impromptus littéraires

Assise devant son miroir de maquillage, Estelle détaillait son visage ou plus exactement ses fines rides qui commençaient à plisser le coin de ses yeux.
Elle en avait assez de jouer d’être tous les soirs Lyane de Pougy… Certes, elle aimait danser et le cabaret la faisait vivre confortablement mais depuis trois mois ce rôle de cocotte lui pesait. Elle arrivait à l’âge où il faut choisir, elle ne pouvait continuer à montrer ses cuisses qu’elle avait pourtant encore très belles.
Hier soir, sa fille vingt ans, une jolie brune aux long cheveux soyeux, le regard espiègle, débordante de vitalité, étudiante en histoire de l’art, lui avait confié qu’elle aimerait s’installer comme antiquaire et sollicitait son aide. Lyane, enfin Estelle avait toujours eu un goût très sûr.
Tout en se poudrant généreusement le visage, elle pensa soudainement à ce tableau peut-être un François Boucher, qui dormait dans son grenier protégé dans une caisse en bois. Datant du XVIIIème siècle, il représentait, selon la légende familiale son ancêtre, une femme de lettres, élégante et cultivée à qui elle ressemblait beaucoup. Son doux regard, n’avait cependant pas ému le bourreau qui, à la révolution française avait fait son œuvre sans état d’âme.
Demain elle ferait expertiser cette toile.

4 réflexions sur “Portraits de femmes

Votre petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s