les coins de Lilou

l'écriture est la seule forme parfaite du temps. Le Cléziot

Photo de la semaine – Le Taj Mahal

13 Commentaires


Voyage de juillet 2008 – Inde du Nord

inde Taj mahalAgra, ville de l’Inde du nord abrite un joyaux : le Taj Mahal sublime construction moghole.

Agra capitale musulmane dès de XVème siècle fut épisodiquement sous le règne des empereurs moghols, et notamment ceux d’Akbar Jahan et surtout Shah Jahan qui s’établit définitivement à Delhi en 1638.

Dès l’entrée, le mausolée est mis en valeur par le Bassin de lotus qui doit son nom à ses jets d’eau en forme de fleur. Le palais s’y reflétant, en fait l’un des plans d’eau les plus photographiés du monde.

On aimerait pouvoir le contempler de loin, dans le recueillement qui sied à une édifice mais la foule des admirateurs est souvent telle qu’elle ne laisse d’autre choix que d’avancer pour admirer ce mausolée édifié par amour.

Fou de douleur après ma mort en couches de sa seconde épouse, Mumtaz Mahal, en 1631, l’empereur moghol Shah Jahan fit appel aux meilleurs artistes de son temps pour lui édifier un lieu de repos éternel. Il fut achevé en 1653 seulement. Il en coûta au Grand Moghol la somme de 41 millions de roupies et 500 kg d’or après douze années de travaux et l’emploi de 20.000 ouvriers.

Ses proportions parfaites et l’extraordinaire richesse de détails de ses décorations lui ont valu d’être comparé à « une vision de rêve, un poème, une merveille ». Flanqué de quatre minarets construits aux quatre angles de la plateforme sur laquelle repose l’ensemble symétrique, le tombeau est coiffé d’un dôme de 26 m de haut, entouré de quatre kiosques.

De près, le marbre apparait moins blanc maison peut admirer les détails des arabesques florales des calligraphies de verset du Coran et des ornementations en lapis-lazuli, jade ou rubis, qui achève d’en faire l’exemple le plus parfait des mausolées moghols.

Les dépouilles des deux époux reposent dans une crypte souterraine désormais fermée au public.

Malheureusement le Taj Mahal est aujourd’hui est danger. L’atmosphère pollué de ces dernières décennies lui  aura été plus néfastes que les dégradations inhérentes à trois siècles de demi d’existence. Le trafic automobile et surtout les 1700 usines à proximité sont à l’origine  de pics d’émission de dioxyde de soufre. Ce phénomène est responsable du cancer du marbre qui ronge inexorablement le monument et accélère la prolifération de champignons qui lui confère une coloration jaunâtre. Des experts sont au chevet du malade et certaines mesures , dont un traitement à l’argile, ont déjà été prises pour enrayer les dégâts.

En attendant, ne boudons pas notre plaisir et contemplons cette merveille.

 le taj mahalcelle n’est pas de moi ; elle est trop belle

13 réflexions sur “Photo de la semaine – Le Taj Mahal

  1. Un de mes meilleurs souvenirs de mes voyage en Inde … A 6h du mat au réveil c’est un régal … Peu de monde et une lumière magique.
    Je pense qu’il devait être très amoureux pour construire un si beau palais à sa douce … Ça fait rêver !

    J'aime

  2. A la mesure de sa grande douleur… faut-il encore en avoir les moyens ! Merci Lilousoleil..

    J'aime

  3. il souffrait tellement qu’il voulait ressusciter sa douce en lui offrant son palais qui lui pourrait être éternel …c’est le deuil et la résilience, c’est beau.
    Mais c’est sûr qu’il a dû coûter cher ce palais et il a dû falloir beaucoup de patience pour le construire …
    Le résultat est très réussi en tout cas.

    J'aime

  4. j’imagine aussi que l’afflux de touristes qui lui apporte sa manne pour le maintenir en état est en lui-même une grande source de pollution. C’est un monument magnifique que j’ai vu à maintes reprises en photo ou en film. En même temps tout ce faste déployé, même s’il a fait vivre les ouvriers et artistes qui l’ont bâti, m’interpelle en regard de la misère qui était grande dans le pays de ce puissant

    J'aime

    • Je suis entièrement d’accord avec toi… Ce qu’il a coûté en vies humaines me fait un peu froid dans le dos. Mais c’était une époque où les valeurs étaient bien différentes.
      En ce moment je trouve qu’il y a peu d’émotion avec ce grand chantier pour une coupe du monde de foot… Et qu’en restera-t-il ?
      avec le sourire

      J'aime

  5. Un voyage qui a du forcément être féérique un lieu si chargé d’amour…….merci j’aime en entendre parler a défaut d’y avoir été.

    J'aime

  6. Le Taj Mahal ayant inspiré Monsieur Guerlain pour la création du parfum Shalimar, ce monument m’a toujours fascinée mais je n’y suis jamais allée… La pollution industrielle est la pire, on le sait, alors espérons que les « pollueurs » enverront de bons réanimateurs au chevet du Taj pour qu’il traverse encore les siècles… Bisous Lilou 😉

    J'aime

  7. Il est clair que la pollution et la surpopulation des villes est un problème en Inde. C’est dommage parce que c’est un pays dotée une richesse culturelle fabuleuse.

    J'aime

  8. Les deux sont magnifiques. 🙂
    Bravo, Lilou, pour la première.
    Bises et douce journée.

    J'aime

  9. cela a dû être un beau voyage

    J'aime

Votre petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s