les coins de Lilou

l'écriture est la seule forme parfaite du temps. Le Cléziot

Ne lâche pas ma main

9 Commentaires


Michel Bussi
PocketNe lâche pas ma main Michel Bussi

Je vous avais offert un billet d’un autre livre de Miche lBussy il y a peu de temps….
Emballée par la lecture des Nymphéas noirs, j’ai enchaîné avec un deuxième polar de cet auteur.
Pas déçue du tout ; malgré mon gros coup de cœur pour ma première lecture. Encore un suspense qui se passe sur l’île de la Réunion…
Vacances, farniente, amour dans un décor magique… oui mais voilà la mécanique s’enraye… La jeune femme disparait en l’espace d’un quart d’heure. Le mari signale et insiste pour que la police engage les recherches…
Que cache cette disparition, le mari est très vite soupçonné de meurtre… Les quelques témoignages vont dans ce sens… et pourtant pas de cadavre de la Belle mais on retrouve le corps d’un homme… Le mari est relâché… son comportement va alors changer du tout ou tout… En compagnie de sa fille de six ans, il va se lancer dans une fuite à travers l’île qu’il est sensé ne pas connaître… pourquoi puisqu’il dit et redit à sa fille qu’il n’a pas tué sa mère ni personne d’autre…La jeune capitaine de police va aller de découverte en surprise avant de comprendre.
L’histoire est bien ficelée… Là encore le dénouement fera appel au passé des héros…
L’auteur connaît parfaitement la topographie de l’île et nous entraîne malgré nous dans la cavale de ce mari à la recherche de son épouse bien aimée.
Malgré quelque invraisemblance, en particulier les personnages semblent désincarnés, ils ne mangent pas, ne dorment pas, n’ont aucun besoin, j’ai aimé cette écriture à plusieurs voix, écriture fluide et précise…

« Bussi développe tout son talent en suspense et en personnage à fendre l’âme. »
Le Point

Bien sûr ce n’est que mon avis, j’ai aimé, partagerez vous mon choix…

polar chez Canel

9 réflexions sur “Ne lâche pas ma main

  1. Je l’ai beaucoup aimé aussi et une constante chez Bussi, nous faire découvrir une région, un endroit, en l’occurence la réunion. Bises

    J'aime

  2. Beaucoup de copinautes lectrices avaient déçues par celui ci. Je commencerai par Nymphéas noirs … Quand ? Je sais pas ☺️😃

    J'aime

  3. c’est un peu comme dans les films !! personne ne se couche— ne se lave- mais le lendemain ils sont frais comme des gardons ! lol
    oui quelques lignes sur ces moments de vie seraient appréciés-
    merci pour ton partage-
    bonne soirée-

    J'aime

  4. Coucou. Ah, je ne le connaissais, ce livre-ci. J’ai aussi commencé par les Nymphéas, la petite commère m’avait bien plus par son air mystérieux de je-vois-tout-mais-ne-dirais-rien… Bien normande, celle-là! Sauf que je ne l’ai jamais fini, le livre, malgré le style bon à lire !
    Je suis passé au « Code Lupin » qui comme son nom l’indique est une course au trésor !
    Michel Bussi est un prof de géo à la fac de Rouen. Imaginez, un auteur avec une vie normale ! Accessible. Ça m’avait troublé, ça. ^^,’
    Boujoux !

    J'aime

    • Alors dépêche toi vite de le terminer…. Tu ne seras pas déçu… J’ai aussi « Code Lupin » dans ma pile à lire mais je change d’auteur pour l’instant… Je viens de commencer un Jean Pierre Alaux qui signe aussi des scénari pour la télé…
      avec le sourire

      J'aime

  5. Un titre accrocheur vais-je dire, pourquoi pas le lire, merci Lilousoleil !

    J'aime

  6. Je l’ai lu et j’ai apprécié. Michel Bussi aime passer ses lecteurs dans une lessiveuse, et c’est vrai aussi pour Nymphéas noir et Un avion sans elle. Pour avoir été à La Réunion j’ai aimé ses descriptions de l’Ile.

    J'aime

Votre petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s