Vélo


Entre Ombre et lumière

38 - le petit vélo

Cette photo avait été proposé par Leiloona dans son atelier d’écriture…

Le petit vélo de la cabane

Justine rentrait de sa journée de travail. Il était assez tard ; elle avait dû remplacer une collègue à la dernière minute ; sage-femme, les bébés n’attendent pas…
Après avoir relevé son courrier, les lettres à la main, elle fut surprise d’apercevoir, un petit vélo rangé bien droit dans un coin du hall. Aussitôt une image surgit. Elle revoit ce petit vélo bleu se rappelle-t-elle ou bien un peu violet elle hésite encore…
Elle a six ou huit ans ; elle s’ennuie un peu. A la campagne dans un coin perdu d’Auvergne il n’y a pas grand-chose à faire. Enfin si ; les devoirs de vacances, ramasser les haricots verts, les pommes de terre que Mami fait griller et le petits pois avec Papi, aider Mami à faire les tartes aux fraises, jouer avec les poupées. Un petit passe-temps : aller regarder les moissonneuses batteuses ou les agriculteurs faire les foins et grimper en cachette sur les meules et respirer l’odeur de l’herbe fraîchement coupée.
Aujourd’hui, Justine décide d’aller faire un tour au fond du pré dans la resserre qu’utilise Papi comme atelier. Oui c’est interdit car il faut passer un petit pont pas très solide qui enjambe un ruisseau murmurant au milieu des cailloux et des orties. Mami est partie en courses et Papi à la pêche ; il a repéré une belle truite et veut lui l’offrir pour déjeuner. Elle rode parmi des objets hétéroclites. Elle respire cette odeur acre et particulière de vieille poussière mêlée d’effluves de cuir, des débris de tabac gris, de rouille et de bois. Il y a là dans un bric à brac harmonieux, le célèbre joug auquel Mami était attelée avec sa sœur : (elle lui a raconté qu’il ne fallait pas fatiguer les vaches dans les prés trop pentus), des vieux harnais pour les chevaux. Elle fait attention de ne pas se blesser contre la ferraille qui gît au sol et découvre le petit passage qui mène à l’atelier où les outils de Papi sont bien rangés. Il y a là aussi le matériel du papa de Papi qui était sabotier. Il reste encore les morceaux de bois secs embossés ; la mort a surpris le Jean ici il y a si longtemps. Les yeux de Justine ne sont pas assez grands pour tout découvrir. Une pièce de monnaie brille dans un peu de sciure, Justine se baisse pour la ramasser quand son regard croise un morceau de guidon de vélo à peine visible derrière tout un fatras. Courageusement, elle essaie de le dégager mais c’est difficile et à tout instant le savant échafaudage risque de s’effondrer.
Avec une idée bien ancrée dans la tête, Justine repart tranquillement vers la maison, se lave les mains et innocemment raconte à Mami qui vient de rentrer sa découverte. Elle s’attend à une dispute en règle mais non. Mami sourit : c’est le fameux « petit vélo de la cabane » ce petit vélo qui a servi à tous les enfants de la famille depuis trente ans au moins.
Ce petit vélo de la cabane… Elle en avait tant entendu parler…Ce petit vélo de la cabane qui avait disparu…
Papi lui réparera et elle l’utilisera pendant quelque temps…
Justine sourit à l’évocation du petit vélo qui est toujours dans la cabane de Grand-père. Il est là comme un trophée. Il ne peut plus servir mais il est conservé comme souvenir. et dans la famille tout le monde connaît ce petit vélo bleu qui n’a pourtant pas d’histoire.

7 mai 2012

La photo est probablement de Romaric Cazeau… Leiloona travaille souvent avec ses clichés.

6 réflexions sur “Vélo

Votre petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s