les coins de Lilou

l'écriture est la seule forme parfaite du temps. Le Cléziot

Le bazar du bizarre

7 Commentaires


Bazar

  • « Je vous assure cher cousin que vous avez dit bizarre, bizarre »

Moi ! J’ai dit « bizarre » non ouvre tes esgourdes ! J’ai dit « Quel bazar !

C’était un drôle de commerce comme je n’en avais jamais vu depuis mon retour du Kirghizistan.

On trouve de tout, de l’ancêtre de la pince à linge au préservatif moderne. Il y règne une odeur indéfinissable de savon de Marseille mâtinée de saucisson à l’ail. On trouve de tout même l’introuvable… J’ai déniché avec une joie intense, un très vieux vynil en 78 tours de Fred Goin dont ma tante était coiffée et qui à chaque rencontre nous gratifiait «  d’un vieux village dans la vallée, où le vieux clocher… », ma mémoire fait un peu défaut, je l’avoue. Pas besoin de saphir pour le pick-up à cornet ; une simple épine de cactus fait l’affaire ! Mais le pire ou le mieux, j’ai découvert au fond d’une caisse un livre sur Louis Jouvet !

Vous ne me croyez pas ? Vous avez tort et raison à la fois ; ce magasin très achalandé, très prisé et fort bien approvisionné au demeurant, c’est à la fois le bazar à cent sous de ma grand-mère et le moderne drugstore… Et il existe, il suffit de bien le chercher. Bizarre bazar, bazar bizarre !

7 réflexions sur “Le bazar du bizarre

  1. A cent sous et en soldes… ah mais refile l’adresse STP !!!!! Merci, bises, jill

    J'aime

  2. J’en connais de tels bazars modernes. Il y a certaines châines spécialisées aujourd’hui. Ils me rappellent avec les odeurs en moins les marchands de couleur de mon enfance. Beau week-end

    J'aime

  3. Coucou Lilou ! Mais je l’ai trouvé, j’ai deviné où il était derrière tes mots ;))) ! Son fort parfum est charactéristique :))), j’ai cru sentir ensuite une odeur de linge frais séché dans les prés ainsi que de petits sachets de lavande glissés dans les armoires normandes … Merci à toi pour ce cadeau de rêve et d’humour, bisous !

    J'aime

  4. dans mon village dans le nord il y avait un tout petit magasin et on y trouvait de tout aussi mais c’était rangé n’importe comment mais le commerçant trouvait tout rapidement

    J'aime

  5. Eh bien, tu as de la chance… ces commerces sont une bénédiction. 🙂
    Passe une douce journée.

    J'aime

  6. Ce bazar bizarre me rappelle l’épicerie de ma grand-tante il y a 50 ans : on y trouvait de tout…

    J'aime

  7. il y en a mais on les trouve au détour des chemins quand on s’y attend pas. Si on les cherche on ne trouvera pas belle soirée

    J'aime

Votre petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s