les coins de Lilou

l'écriture est la seule forme parfaite du temps. Le Cléziot

Quand on allait chez Daniel

9 Commentaires


Pour les Impromptus littéraires ours violoncelle

 

« Quand on allait chez Daniel, à la sortie des cours » , le mardi et le vendredi, nous galopions le long du chemin de terre revêtus de nos culottes courtes, nos bérets et nos vestes bleu marine. Nous arrivions essoufflés, les joues rouges dans la grande maison en pierre et nos déposions nos cartables dans l’entrée, nous nous déchaussions et nous nous précipitions sur les larges tartines de pain frais de confiture de framboises celles-là même que nous allions cueillir dans les bois ; parfois nous trouvions aussi des tranches de pain beurrées saupoudrées de chocolat râpé. J’en ai encore l’eau à la bouche : des goûters simples et qui nous paraissaient somptueux.
Daniel, c’était notre ancien instituteur, celui qui nous avait appris à lire à écrire à la plume et l’encre qui nous tachait les doigts. Il avait passé toute sa carrière dans notre village, pris sa retraite deux ans auparavant et avait enseigné nos parents ; C’est dire si nous le respections et que nous avions bien du mal à ne plus l’appeler Maître mais Daniel ! Son bonheur de nous recevoir, nous ces dernier élèves, ceux que Mademoiselle Anna, toute jeune institutrice avaient « pris en main ».
Nous étions quatre gaillards dans la classe du certif’, quatre gentils rebelles et après avoir « bâclé » nos devoirs, nous faisions de la musique. D’abord du chant choral avec Daniel au piano puis nous prenions nos instruments qu’ils gardaient précieusement les autres jours de la semaine, nous les caressions, nous leur parlions… Charles et Jacky au violon, Lucien à la flûte et moi au violoncelle. Daniel choisissait les partitions et nous commencions notre quintette dans une joyeuse harmonie pas toujours très symphonique.
Puis ce fut le collège, le lycée pour Lucien et moi et les répétitions se firent de plus en plus rares puis cessèrent complètement.
Aujourd’hui en écoutant cette sonate pour violoncelle et piano de Rachmaninov, je me souviens de mon premier concert soliste. La présence au premier rang de Maître Daniel m’avait profondément ému et réjoui, et plus encore surtout lorsque me prenant dans ses bras, la larme à l’œil, il m’avait glissé subrepticement dans la poche de mon veston un pot de gelée de framboise.

9 réflexions sur “Quand on allait chez Daniel

  1. de bien beaux souvenirs , poétiques et touchants, amicaux

    J'aime

  2. J’ai lu avec plaisir ces souvenirs nostalgiques. Cela m’a fait penser avec émotion à une ancienne professeur de français qui est à l’origine de ma passion pour l’écriture. Belle semaine

    J'aime

  3. Ah ma première instit madame…. madame Dubois, une flamande avec un accent et je disais homme au lieu de gomme, maman se fâchait même… !! Merci Lilousoleil… ,-)

    J'aime

  4. Une page qui fait ressortir bien des souvenirs.
    j’aime ce récit et la fin si belle.
    Merci, Lilou.
    Passe une douce journée.

    J'aime

  5. Des souvenirs des temps qui disparaissent trop vite . 😀

    J'aime

  6. De beaux souvenirs nostalgiques.

    J'aime

  7. Bonjour !
    Je viens vous faire une petite visite par le canal de Martine85, une de mes amies.
    J’aime beaucoup votre texte, empreint de beaux souvenirs et serti de tendresse. Hélas, la vis sépare souvent les gens, car il est parfois difficile de se suivre… Mais je pars du principe que : lorsque l’on veut, on peut ! Je vais continuer ma petite visite. Heureuse d’être venue ! A bientôt ! Coryphee
    Mon blog est privé, mais si vous le voulez… Ecrivez-moi

    J'aime

Votre petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s