les coins de Lilou

l'écriture est la seule forme parfaite du temps. Le Cléziot

A l’abordage…. escale 135

20 Commentaires


Pour les Croqueurs de Môts : à l’abordage n° 135

les croqueurs

Un jeune homme de bonne famille, très amoureux et tout récemment fiancé  désire lui offrir à sa Belle, un petit cadeau pour les prochaines fêtes de fin d’année. N’étant pas très inspiré et très hésitant sur les préférences des jeunes demoiselles, il demande conseil à sa sœur. Celle-ci lui suggère de l’accompagner dans une boutique spécialisée ; elle-même a d’ailleurs justement des achats à effectuer.
Parvenus dans le magasin, le jeune homme, un peu surpris et intimidé de se trouver au milieu de lingerie fine féminine, après moult  hésitations, le choix était tellement difficile, opta pour une élégante paire de gants en peau de chevreau, matière particulièrement souple, couleur beurre frais dont les poignets sont garnis de volants ajourés.

Pendant que sa sœur faisait ses propres emplettes, strings, porte-jarretelles, soutien-gorge pour faire une poitrine pigeonnante, une nouveauté dans l’habillement des femmes de qualité petite culottes en soie et dentelle de Calais ainsi que d’autres colifichets, il rédiga un billet pour accompagner son présent.
La vendeuse vraiment très aimable, proposa aux jeunes gens des emballages cadeaux et de se charger des livraisons.
Cependant, dérangée par une autre cliente, difficile à souhaits, elle échange par inadvertance les paquets et la promise reçut les strings avec cette la lettre.

Ma très chère Elise,

Comme je ne puis vous rencontrer avant la fin de la semaine, je vous faire parvenir ce petit présent qui j’espère vous comblera de bonheur. Je l’ai choisi méticuleusement en pensant très fort à vous. Ils sont à mes yeux assortis à votre doux teint de pêche et frais comme la rosée.
Cependant, la vendeuse m’a fait quelques recommandations et je vous les transmets scrupuleusement.
Avant de les enfiler, il faudra souffler tout doucement dedans pour éviter les faux plis qui pourraient vous blesser et bien les talquer pour qu’ils glissent plus aisément.
Les jours de dentelle sont si délicatement rebrodés que vous devrez veiller à ne les pas faire d’accrocs et agrandir les trous.
Si jamais ils se tachaient, surtout ne pas les laver, cela risquerait de les déformer, seulement les frotter l’un contre l’autre très lentement pendant deux minutes.
Vous n’aurez aucune sensation de moiteur car la doublure est en pure soie et s’imprégnera même de votre parfum ambré et si subtil. Je pense qu’ils sont exactement votre taille, ma sœur les a essayés.
sœur a accepté de servir de mannequin et les a essayés Il me tarde tant de vous les voir porter que je vais compter les heures d’ici notre prochain rendez-vous.
Souffrez donc que je baise délicatement les doigts.

Votre Gontrand

20 réflexions sur “A l’abordage…. escale 135

  1. Pingback: Les gants | La communauté des Croqueurs de MotsLa communauté des Croqueurs de Mots

  2. Pingback: Fauve n'est vraiment pas un cadeau qu'on se le dise!!! | Je vais bien, tout va bien!Je vais bien, tout va bien!

  3. Va-t-elle lui jeter le gant ?

    J'aime

  4. Oh oh pauvre Gontrand… ah si sa soeur avait fait d’autres achats aussi, tiens des gants…. lol… merci Lilousoeil, bises, jill

    J'aime

  5. oh là là quel quiproquo !
    bises et belle fin de journée

    J'aime

  6. iiiiiii! Pôvre jeune homme!

    J'aime

  7. Trois possibilités : elle lui renvoie, elle lui claque la porte au nez ou elle éclate de rire et l’invite aussitôt à la rejoindre dans sa garçonnière !!!!!

    J'aime

  8. Pingback: Liste de vos participations au défi 135 mené par la Mère-Noël Lilousoleil!!! | le blog de la communauté des croqueurs de mots

  9. Elle a dû faire une drôle de tête la demoiselle; je ne sais pas si elle va accepter de le revoir!

    J'aime

  10. Trop drôle, je me suis bien amusée en te lisant. Joyeux Noël et bonnes fêtes de fin d’année.

    J'aime

  11. Haha c’est très drôle, mais bon c’est toujours mieux de penser que c’est sa soeur qui a servi de mannequin plutôt que sa belle-soeur ou sa grand-mère tu imagines mdr!!!
    Bravo et merci pour ce partage très original!!!
    Bisous.
    Domi.

    J'aime

  12. et bien la vendeuse ne fait pas bien son travail

    J'aime

  13. J’imagine très bien la surprise de la demoiselle en découvrant les objets sourire)

    J'aime

  14. Pas mal du tout, vu comme ça légèrement coquin et tendancieux, ça promet de beaux rendez-vous sous la couette!

    J'aime

  15. Pingback: Bonnes fêtes de fin d'année les Croqueurs de Môts!!! | le blog de la communauté des croqueurs de mots

  16. J’ai une petite pensée pour la sœur…

    J'aime

  17. Je t’invite à participer au prochain défi des Croqueurs de mots qui partira de mon blog le Dimanche 4 Janvier sur le thème des vêtements, on se souviendra aussi de sa première chemise et on se trouvera belle/beau toute nue/tout nu.

    J'aime

Votre petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s