les coins de Lilou

l'écriture est la seule forme parfaite du temps. Le Cléziot

Lettre à un brocanteur

3 Commentaires


pour : Un mot une image une citation

Les rieurs ne régneront jamais. – Joseph Ernest Renan

photo par joye

Monsieur le brocanteur,

Suite à votre annonce, dans le journal « la feuille dans le vent » concernant votre recherche de meubles anciens, je vous informe que
J’ai en ma possession, un buffet de style que je ne puis définir, qui me vient de mon arrière grand-mère donc qui vaut bien son prix.
Il est en chêne massif lustré à la cire d’abeille à la cire avec portes et tiroirs dont un est même secret fermant à clef, bien que celle-ci soit égarée depuis des lustres.
Il est en très bon état et je vous en donne une description précise.
Mes petits enfants très doués en dessin ont repeint la porte de droite en acrylique rouge cardinal assortis de dessins camaïeu noir et bleu.
Une mosaïque de photos de chiens, chats etc. et de cartes postales de vacances a été punaisée de chaque coté des montants.
Ma petite fille fait des études de calligraphie aussi elle a inscrit sa devise : « Les rieurs ne règneront jamais », tout un thème philosophique propre à la réflexion introspective lors des soirées d’hiver.
La porte de gauche en bas est entièrement sculptée avec un cutter, c’est absolument superbe avec des volutes de grande ampleur.
Le tiroir secret est légèrement éraflé car mon fils a dû utiliser un tournevis pour le décoincer ; malheureusement l’outil a ripé et lui a percé la main gauche, une tache de sang est encore visible ; ce qui lui a valu trois semaines d’arrêt maladie. Mais ce n’est pas votre problème.
Mon mari a recollé un pied avec de la gomme arabique piquée au bureau mais il s’est trompé de sens, le meuble offre de ce fait une lui une légère bancalitude vers la gauche et d’avant en arrière et inversement.
Je redonné de l’éclat aux plaques de verni apparentes en les frottant avec de l’essence white-spirit et un coup de polish.
Voilà, vous avez un descriptif approximatif de ce buffet et je vous prie de me faire connaître vos disponibilités pour pouvoir établir une estimation.
Je vous prie d’agréer, Monsieur le brocanteur, l’expression de mes sentiments dévoués.

3 réflexions sur “Lettre à un brocanteur

  1. Je ne sais s’il répondra favorablement, ce buffet, est, comment dire, passé entre pas mal de mains… sourire, te voilà donc chez Joye…. au plaisir alors, jill

    J'aime

  2. sourires, il en a vu de toutes les couleurs ce bahut …
    bises

    J'aime

  3. un meuble qui ne doit plus avoir beaucoup de valeur

    J'aime

Votre petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s