les coins de Lilou

l'écriture est la seule forme parfaite du temps. Le Cléziot

L’oural en plein coeur

1 commentaire


Astrid WENDLANDT
Albin Michel (2014)
L'oural en plein coeur

Des steppes à la Taïga sibérienne

Ce n’est pas un roman ; C’est une tranche de vie d’une jeune femme en quête de deux aventures ; l’une amoureuse et l’autre ethnographique.

Astrid est journaliste et part quinze ans après une aventure amoureuse vécue dans la Russie profonde au confins des deux continents pour revivre et retrouver son ancien amant. Dans le même temps, elle fait des recherches sur des peuplades nomades, des éleveurs de troupeaux de rennes comme il en existe encore dans la Sibérie. Passionnée de civilisation ancienne, elle va aller de surprise en surprise car si elle retourne son premier amour , elle va en découvrir un autre plus puissant plus solide.

Il est difficile de résumer ou de commenter un tel récit tant il est riche en évènement. Tout nous est conté comme si nous participions au voyage. On a parfois l’impression d’être dans le campement avec elle.

Astrid, nous entraînera aussi au sein de cette peuplade d’éleveur qui vit dans des conditions extrêmes. J’ai revu les images du superbe film de Nicolas Vanier

«  Loup » qui nous emmène vivre dans la communauté d’ éleveurs de rennes  « les Evènes. »

J’ai voyagé un peu en Sibérie et pris le fameux Transsibérien et j’ai retrouvé dans ce récit les personnages que j’ai croisés soit sur les quais de gare, soit dans les villages où nous nous promenions ; Des gens chaleureux heureux de recevoir des visiteurs. Je me souviens d’une étape chez une Valentine qui nous avait accueillis avec des beignets et des liqueurs de sa fabrication ; Nous avions consommé très prudemment en pensant que nos intestins seraient brouillés vers deux heures du matin.

Récemment un voyage effectué au Kirghizistan pourtant situé côté Asie, touchant le Kazakhstan pays où le désert règne (d’ailleurs c’est là que les engins de l’espace atterrissaient) m’a fortement impressionner tant les habitants acceptent leur conditions de vie, refusent même parfois un certain confort alors qu’ils en ont les moyens techniques et financiers.

J’ai aimé mais je suis un peu influencé cependant entre ce que j’ai vécu et ce que j’ai lu j’ai trouvé beaucoup de similitudes.

Ce livre est un livre voyageur, c’est Nathchoco qui me l’a envoyé…. J’en suis ravie et je l’en remercie…

 

Valentine

et voilà Valentina

 

IMGP0810

 

Une réflexion sur “L’oural en plein coeur

  1. je suis contente que tu aies pu retrouver un peu ce que tu as découvert lors de ton voyage. Depuis ma lecture je me suis documentée sur la journaliste et j’ai commandé son premier écrit … je te dirai lorsque je le recevrai

    J'aime

Votre petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s