les coins de Lilou

l'écriture est la seule forme parfaite du temps. Le Cléziot

Un intérêt particulier pour les morts

5 Commentaires


Anne Granger

parution en 2006

Grand détectives  10/18 Ann Granger 001

2013

C’est le premier livre de cet auteur que je lis et je suis agréablement surprise.

Elle est Anglaise et a déjà écrit beaucoup de roman qui commence à paraître en France.

Celui- est le premier d’une série avec une héroïne récurrente.

Nous sommes en 1864 sous le règne de la reine Victoria. Elisabeth Martin, dite Lizzie est une jeune femme qui suite à des revers de fortune se voit dans l’obligation de trouver un emploi pour subvenir à ses besoins. Son père qui était médecin, surtout le médecin des pauvres la laissée sans revenu. Elle se rend donc chez une tante par alliance, riche veuve, seconde épouse de son parrain.

Alors qu’elle traverse Londres, elle passe par les quartiers de la gare Saint Pancras qui est en travaux et tombe inopinément sur un corbillard qui transporte un cadavre à peine entrevu.Et  elle n’est pas au bout de ses découvertes. Elle apprendra que la précédente demoiselle de compagnie, est partie sans prévenir pour se marier.

Pourtant, Lizzie de nature curieuse et l’esprit vif, va trouver beaucoup d’incohérence et de coïncidences bizarres. Mais quand on découvre le cadavre de la jeune fille disparue, il n’en faudra pas plus pour qu’elle mène sa petite enquête au milieu d’un Londres qui lui deviendra peu à peu familier. Elle trouvera de l’aide auprès d’une adolescente, fille de cuisine et surtout de l’inspecteur de police Benjamin Ross que le hasard remet sur son chemin.

Au milieu de cette affaire criminelle, on retrouve cette société bourgeoise de l’époque victorienne peinte au travers des personnages troubles qui gravitent  autour de sa tante ; des amis, des neveux etc.

L’écriture est agréable ;  les dialogues sont savoureux et malgré le sujet criminel, la plume est légère ; entre Agatha Christie et Georges Simenon. Le roman est construit par le récit alternativement de Lizzie et de Benjamin Ross ce qui donne un effet ping pong qui fait avancer très vite le lecteur dans la découverte du coupable.

Une fois encore, je rends hommage à la traductrice Delphine Rivet. On ne soulignera jamais assez le rôle qu’ont ces personnages de l’ombre quand nous ne pouvons lire dans la langue d’origine.

J’ai aimé, Mais ce n’est que mon avis.

logo polar liliba

5 réflexions sur “Un intérêt particulier pour les morts

  1. Un livre déjà noté.

    J'aime

  2. Tu l’as déjà lu ?
    avec le sourire

    J'aime

  3. Je note !!! Ma mère a presque fini la série des Pitt d’Anne Perry et celle des Monk est bien avancée, si je pouvais l’intéresser à celle-ci, ce serait bien ! Pour moi aussi d’ailleurs ! 😀

    J'aime

  4. Tentant ! Et puis j’aime beaucoup le titre !

    J'aime

  5. Merci pour cette découverte. 😀
    Merci également pour cette année de partage. 😀

    J'aime

Votre petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s