les coins de Lilou

l'écriture est la seule forme parfaite du temps. Le Cléziot

Les deniers du Gévaudan

3 Commentaires


Genre Policier historiqueLes deniers du Gévaudan

Laëtitia Bourgeois

Grand détectives 10/18

parution en 2005

aux éditions Privats

L’histoire : je pourrai recopier la quatrième de couverture mais j’aime bien mettre mon coup de patte.

Alors l’intrigue se déroule  au milieu du 14ème siècle dans cette partie de la France qu’on appelle le Gévaudan qui sera plus célèbre sous Louis XV, à cause d’une bête sauvage.

Barthélémy est sergent de justice, dans le village de Marcouls situé en plein cœur du Gévaudan. Cette région est ravagée par plusieurs fléaux ; tout d’abord la peste noire, la grande peste a frappé et a emporté beaucoup d’habitants ;  puis les routiers, ces brigands sanglants qui tuent, volent, violent et pillent les villages sans oublier les  guerres seigneuriales. Comme si cela ne suffisant pas en cette année 1363, le mois d’octobre est glacial et l’hiver est précoce. C’est ce matin qu’a choisi le seigneur Hugues de Grandrieu pour rendre visite à ses paysans. Il est accompagné par un homme à la recherche de son ami disparu depuis plusieurs semaines ; Il a été aperçu en dernier lieu par ici montant un cheval noir. Il est le collecteur d’impôts et très vite Jean le releveur de la taille est accusé de vol. Il n’aurait pas remis l’argent au collecteur. Il ne doit son salut qu’a Barthélémy qui convainc le seigneur Hugues de lui laisser le temps de mener une enquête. Un délai d’une semaine lui sera accordé. Cette recherche ne sera pas de tout repos mais il sera aidé par la belle Ysabellis, jeune femme un peu guérisseuse un peu sorcière et dont on se méfie.

Ce que j’en pense : Il y a tous les ingrédients du conte, du vrai conte…. Le héros beau jeune et sympathique qui part à la recherche de…. Les embûches, les méchants, la belle ensorceleuse, la punition du ou des coupables et une histoire simple et qui tient debout. Si vous aimez ce genre alors foncez, prenez plaisir à suivre ce courageux  justicier qui ne manque ni de charme ni de talent et encore moins d’astuce. Si vous aimez cette période ou si vous souhaitez découvrir un peu du Moyen âge, ne boudez pas ce roman qui se lit très vite puisqu’il ne comporte que deux cents pages.

J’ai adoré mais comme je dis toujours ce n’est que mon avis.

Un mot sur l’auteur :  Laetitia Bourgeois est née en 1970. Elle est docteur en histoire médiévale. Elle a effectué des recherches sur les plantes aromatiques et médicinales ainsi que sur le Velay médiéval, sur la justice, sur l’histoire conomique et sociale. Un troisième tome des aventures de Barthélemy a été publié en 2007.

logo polars historiques

logo polars historiques

logo petit bac

logo polar liliba

3 réflexions sur “Les deniers du Gévaudan

  1. Je ne connais pas du tout cette auteure mais son roman semble plutôt convaincant… Si tu aimes les polars qui se déroulent au Moyen-Age, tu peux lire « Dissolution » ou « Les larmes du diable » de C. J. Sansom, c’est bien aussi.

    J'aime

  2. Pingback: Polars au Moyen Age |

Votre petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s