les coins de Lilou

l'écriture est la seule forme parfaite du temps. Le Cléziot

Passé sous silence

2 Commentaires


Anne Perry

Grand détectives passé sous silence 001

10/18

 

Enfin Monk s’est marié…. Hester est devenue Mrs Monk avec bonheur. William est plus calme, plus posé et semble bien moins perturbé par sa mémoire défaillante, son passé un peu trouble de policier psychorigide. Hester, quant à elle est toujours autant motivée pour la formation des infirmières pour que les malades bénéficient de soins mieux adaptés aux conditions d’hygiène. Elle travaille comme bénévole dans un hôpital londonien avec son amie Calandra. Elle aura à résoudre un problème de vol de médicaments…Elle trouvera très vite et la coupable, une infirmière Cleo,  va pourtant lui être très sympathique car elle soigne gratuitement les plus pauvres et notamment les anciens soldats qui sont abandonnés à leur sort.

Des vols de morphine, à la recherche d’une jeune femme qui a disparu lors de sa fête de fiançailles, il n’y a qu’un Monk pour que le lien soit noué. Miriam, est veuve depuis plusieurs années et elle envisage de se remarier avec Lucius, un fils de famille assez riche mais là l’argent aura-t-il la couverture du mobile…Que nenni… Miriam terrorisée par quelque chose ou quelqu’un s’est enfui emmené par le cocher de sa belle famille qui lui aussi n’a pas réapparu au domicile depuis trois jours. Monk est donc chargé par Lucius de retrouver Miriam. C’est la découverte du cadavre su cocher qui va enclencher l’enquête policière.

Lorsqu’il retrouvera Miriam celle-ci refusera de donner   des explications et refusera de revoir Lucius qu’elle semble pourtant aimer beaucoup. Miriam est la fille adoptive de Cléo et voilà les deux histoires imbriquées. Le sergent Robb, un jeune policier dont Monk fait connaissance et qui est chargé de l’enquête sur la mort du cocher va arrêter les deux femmes. Le décès de la future belle-mère n’arrangera pas la situation de Miriam. Si on cherche bien il y a peu de personnages potentiellement coupables. Est-ce un roman de transition ? Quant au mobile, on touche le fond du sordide…Mais nous sommes habitués chez Anne Perry et pour avoir déjà lu les derniers tomes cela ne va pas s’arranger.

Mon avis : toujours le charisme, la compétence de Monk, toujours le dévouement et l’engouement d’Hester qui va se démener comme un diable pour découvrir la vérité et Rathbone l’avocat au grand cœur qui fera l’impossible pour tirer ses clientes hors du champ de la corde.  Pourtant, j’ai trouvé que le motif d’accusation (pas le mobile réel) est très léger et pas très clair. Il y a beaucoup d’imprécisions voire des incohérences… beaucoup d’état d’âme aussi chez Rathbone qui a laissé passer sa chance et qui s’apitoie un peu trop sur lui-même.

Néanmoins on retrouve le cheval de bataille de l’auteur sur la condition des femmes et le manque de considération des infirmières.

Attention, si je le trouve différent, sa lecture n’est pas dépourvue d’intérêt loin de là.

et comme toujours ce n’est que mon avis.

 

logo-challenge-victorien-2polar chez lilibaanne perry

2 réflexions sur “Passé sous silence

  1. Pingback: Bilan de juillet : Ma Pal fond «

  2. Pingback: Le challenge Anne Perry | Thé, lectures et macarons

Votre petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s