les coins de Lilou

l'écriture est la seule forme parfaite du temps. Le Cléziot

Mariage impossible

10 Commentaires


Anne Perry

Collection 10/18mariage impossible

traduction d’Elisabeth Kern

2002 en format poche

neuvième tome de la série « Monk »

Après le superbe «  Un cri étranglé » je me demandais bien en approchant ce nouveau roman ce qu’il pouvait bien nous réserver de nouveau. Et bien entendu voilà encore une enquête à la hauteur de l’auteur à l’imagination fertile… Une intrigue, enfin plusieurs intrigues dans un registre inédit. Je vous livre l’histoire à ma manière, en commençant par la fin, mais non je vous révèlerai rien ; il vous faudra déguster les chapitres et ce jusqu’au dernier.

 1 ) [ … ] Hester leva sa main à la hauteur de la lanterne et examina le contenu, qu’elle montra à Loomis.

–        Du verre ! souffla-t-elle, du verre pilé …il est encore là – vingt ans après ! juste au dessous de l’emplacement de l’estomac. […]

 2) Une histoire sordide racontée par une femme de chambre à Hester, alors que celle-ci est au près d’un blessé de la guerre des Indes, défiguré et manchot. Deux petites filles en bas âges nées avec une malformation au visage et qui ne plus sont pratiquement sourdes sont abandonnées par leur mère dans une institution.

3)  Rathbone, le bel Oliver, enfin Sir Oliver Rathbone vient de remporter une superbe victoire à un procès une peu complexe et s’apprête à la fêter, quand un architecte qui commence à être connu et qui fait un travail formidable que tout le monde admire, vient lui demander de l’aide. Il va être poursuivi pour violation de promesse au mariage. Il n’a jamais fait de demande et se trouve embringué dans une situation inextricable. 

Quel lien peut-il y avoir entre ces trois intrigues…. Monk bien sûr … Lors de la soirée, Rathbone rencontrer une charmante jeune femme, Margaret et c’est en devisant avec elle qu’il va faire connaissance de la jeune demoiselle lésée par cette demande ne mariage.

Rathbone fera appel alors à Monk pour enquêter sur son client. Il demandera aussi l’avis d’Hester et voilà notre trio reformé. Réticence pour Sir Oliver toujours amoureux d’Hester et questionnement sentimental pour William qui loin du cœur d’artichaut qu’il fut hésiter à parler à Hester. Monk devra enquêter aussi sur cette histoire de petites filles, pour faire plaisir à la fière infirmière.

Et le mort dans tout cela… Et bien il arrive tardivement, ( page …)  il faudra patienter mais il y a beaucoup de bons biscuits pour attendre l’évènement criminel. D’ailleurs suicide ou assassinat pour son client…

Nos amis vont devoir dépenser beaucoup d’énergie alimentée par beaucoup d’amour pour dénouer tous les fils. On va découvrir un Monk, sensible, fragile, son personnage évoluant au fil des enquêtes… Il reste un être fier mais moins arrogant . Hester est fidèle à elle-même rebelle courageuse, vengeresse, incisive et libre ; c’est ce qui plait aussi à Rathbone.

 Anne Perry donne libre cours à ces thèmes favoris… Chaque fois, elle rend ses idées plus fortes avec un langage de plus en plus acéré. La condition des femmes de la bourgeoisie est vraiment son dada ; ignorance, soumission, manque d’ouverture de la personnalité pour des oies blanches ; bonne maîtresse de maison et bonne mère ! pour le reste,  circulez y a rien à voir !

Encore et toujours, la guerre ; l’horreur de la Crimée ajoutée à celle des Indes corollaire de la douleur et la souffrance… Mais elle aborde aussi un thème difficile soit l’homosexualité dans cette Angleterre étriquée où les «déviances sexuelles » ne sont que perversions et mérite la prison.

Comme toujours, je ne cacherai pas mes sentiments et là je suis franchement enthousiaste mais ce ne sont que mes impressions.

Bonne lecture à qui plaira.  

 keep-calm-and-read

anne perry

 polar chez liliba

voisinsvoisinesversionclogo-challenge-victorien-2

10 réflexions sur “Mariage impossible

  1. C’est vrai que j’en garde un bon souvenir. Que du souvenir car je n’ai pas pu vous accompagner pour cette lecture, j’ai perdu dans la maison mon livre. Faut le faire quand même !
    A bientôt…

    J'aime

  2. Je triche… j’ai déjà lu des tomes plus avant.

    J'aime

  3. Pingback: Billet récapitulatif mois anglais 2013 | Plaisirs à cultiver

  4. Une bien belle série aussi, Monk et Hester…

    J'aime

  5. Pingback: Voisins voisines 2013 : le billet récapitulatif |

  6. je n’ai pas lu cette dame anglaise

    J'aime

  7. Tous ces billets sur Monk me donnent envie de découvrir cette 2e série 🙂

    J'aime

  8. Pingback: Le challenge Anne Perry | Thé, lectures et macarons

  9. Pingback: Mariage impossible | Thé, lectures et macarons

Votre petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s