les coins de Lilou

l'écriture est la seule forme parfaite du temps. Le Cléziot

Nénette

9 Commentaires


Désir d'histoiren° 103

– Dis Zoé, t’as vu le nouveau vigile au supermarché du Polygone… L’a pas l’air sur le déclin le gars… L’est cuirassé comme La Paul long et pis des yeux comme des chocolats de Noël, des mains longues faites pour les caresses, son torse puissant et racé et des petites fesses, je te dis pas …Humm du cristal de Bohème.

– Hé là rêve pas Nénette, si ça s’trouve ton mec en question c’est une crêpe au plumard et surement pas une perle au niveau cuisine… Tu vois ce qu’j’veux dire…

– Zoé ce que tu peux être rabat-joie, tu vois toujours tout à travers le prisme de ton malheur. Sûr que c’est pas avec ton chignon comme une culotte petit bateau que tu vas séduire… Pas étonnant qu’l Jacques s’est fait la malle avec une Bigoudène, même si elle est petite moche et poilue sous les bras.

– Quoi c’est toi qui me balances ce coup de poignard ! Tu t’souviens pas d’ la morue qui t’ a emballé ton Jules. Et pis qu’est-ce qui l’a mon chignon ? T’es jalouse parce qu’avec mes cheveux si fins qu’on dirait de la soie, je peux les tor… Hé Nénette tu m’écoutes ?

Non Nénette n’écoute pas… Nénette n’écoute plus, Nénette a les yeux dans le vague… Elle voit tout en bleu ; elle est dans les bras de Boris, il s’appelle forcément Boris puisque c’est son prénom préféré, le prénom must de chez must. Ils sont sur la plage, ils respirent les parfums de l’océan. Le vent transporte les embruns salés et caresse leurs joues humides.  Au crépuscule,  au crépuscule seulement,  leur belle histoire commencera puis à la fin de la soirée, l’apothéose qui emmènera Zoé sur les chemins inconnus du bonheur, sur une autre planète..

–        Nénette, Nénette oh Nénette t’es où là ! ! ! R’egarde-le ton beau gosse là, sous les arcades, il embrasse à bouche que veux-tu l’ Jeannot d’la compta… Oh la la ils vont en perdre le souffle ! Allez va Ma Nénette, rappelle tes chiens ; reviens sur terre, on a encore du taf… Vaut pas un pet d’lapin va l’ pirate!

Quand même, marmonne, Zoé dans son menton, Y s’rait à voile et à vapeur l’Jeannot ! Il aurait plusieurs facettes… J’aurais pas cru quand il était avec la patronne !

 Les mots d’Olivia : pirate – bateau – Bigoudène – crêpe – chignon – perle – cristal – facette – prisme – polygone – soirée – crépuscule – déclin – fin – vigile

9 réflexions sur “Nénette

  1. Il est savoureux ce dialogue Lilou et bien dans l’air du temps… Jolie pirouette quand elle rêve et que ce rêve …s’écrase comme une mouche dans sa tapette !!! 😆

    J'aime

    • Le temps est trop morose (rose pas vraiment monoir ou mogris).. IL pleut depuis hier au soir sans discontinuer et la Marne est en train de remonter.
      Comme je recommence à traîner au lit avec quelques cachetons je me suis qu’il ne fallait pas lâcher le morceau…
      vivement mon départ pour Tunis…
      avec le sourire

      J'aime

  2. Une crêpe au plumard – merci pour le rire !

    J'aime

  3. Je pouffe là! T’ entends pas ???

    J'aime

  4. Génial, j’ai pouffé de rire!!! Ah la crêpe au plumard est à mettre aux anales mdr!!!
    Bisous Lilou!!!
    Domi.

    J'aime

  5. Truculent 🙂 j’adore comment tu as utilisé chignon et bateau 🙂

    J'aime

  6. Un texte qui met du baume au cœur. Ça fait du bien de rire. Excellent ce dialogue, et une chute bien trouvée.

    J'aime

  7. Faut être vigilant avec les vigiles 😉

    J'aime

  8. Pauvre Nénette, elle n’a plus qu’à en rêver de son Boris. 😉 J’adore ton texte drôle au long court. 😀

    J'aime

Votre petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s