les coins de Lilou

l'écriture est la seule forme parfaite du temps. Le Cléziot

La plume empoisonnée

3 Commentaires


Agatha Christie

Le masqueLa plume empoisonnée

1942

Traduction : Michel le Houbie

Une jeune pilote de la RAF  grièvement blessé part se reposer dans un coin de campagne pas trop loin de Londres. Avec sa sœur plus jeune, il loue la maison d’une dame d’un certain âge qui n’a plus les moyens de l’entretenir. Elle part habiter chez son ancienne bonne.

Peu de temps après leur arrivée, il font la connaissance des notables de ce charmant village ne apparence mais qui va vite se révéler un nid de commérages, et surtout un corbeau va sévir au point que la femme du notaire va se suicider. Connaissant Agatha Christie, il n’en rien du suicide mais d’un assassinat, suivi de… meurtre.

Mais qui peut en vouloir à cette brave mère de famille certes dépressive, divorcée et remariée et qui délaisse sa fille d’une vingtaine d’année que nos deux  frère et sœur vont prendre sous leur ailes. La pauvre Megan est une petite chose fragile, sans goût ni grâce, livrée à elle-même qui ne sait pas quoi faire de son corps qui lui pèse. Elle avoue ne pas repriser ses bas noirs, elle colore les trous avec de l’encre. Solitude et manque d’affection !

Le médecin qui a accès aux barbituriques…. Sa sœur une vieille fille aigrie… La gouvernante, belle à croquer qui serait la maîtresse du notaire…. Le notaire lui-même… Et les lettres anonymes ? Le doute s’insinue dans les esprits et il n’y a pas de fumée sans feu !

Cette fois c’est Miss Marple, la gentille dame de saint Mary Meads qui s’y colle pour trouver la solution…

Et le brave Jerry dans tout cela que devient sa blessure…guérie sûrement..

Je rapproche ce roman de « Le flux et reflux » ou en encore de « Meurtre en Mésopotamie » car là encore c’est une femme adultère ou remariée qui paie de sa vie quelque chose. c’est un sujet souvent récurent chez cette brave Agatha… se vengerait-elle d’avoir elle aussi été trompée par son archéologue de mari.

Comme souvent dans les romans où miss Marple est présente on constat une grande importance des domestiques qui sont aussi souvent victimes.

Bonne lecture

challange-agatha-christie        80010040_ppolar chez liliba

3 réflexions sur “La plume empoisonnée

  1. ça me tente bien de me replonger dans du Agatha Christie 🙂

    J'aime

  2. Bonjour !!!
    Contente de trouver des lieux dans ma langue originelle… j’avais l’impression que seuls
    les anglophiles avaient droit de cité ! Je passerai par ici ♪ et repasserai par là ♫
    car ici, de la lecture, il y en a 🙂 .
    Bien amicalement
    Dame ¢asta

    J'aime

  3. C’est fou comme ils sont nombreux, ceux dont je n’ai aucun souvenir… Mais il faut dire que j’avais à peine 13/14 ans quand je ne suis enfilé l’intégrale !

    J'aime

Votre petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s