les coins de Lilou

l'écriture est la seule forme parfaite du temps. Le Cléziot

L’affaire Raphaël

13 Commentaires


Iain Pears

Collection grands détectives 10/1849034550_p

Traduction de Georges-Michel Sarotte

(300 pages)

J’ai choisi de vous parler de ce roman policier parce que  dans toutes les PAL que j’ai visitées, je n’en ai pas vu traces ni même de l’auteur, anglais, docteur en philosophie et historien d’art. J’ai pensé que peut-être je vous le ferai découvrir au mieux apprécier. Il a, à ce jour écrit six histoires, six romans qui se déroulent dans cette atmosphère de l’art Renaissance italienne.

L’intrigue : devant le nombre d’œuvres d’art qui sont volées ou  qui disparaissant, il a été crée une brigade spéciale confié à un vieux flic, un genre fouineur, tenace et particulièrement malin. Il a pour adjointe, une jeune femme, Flavia entre vingt cinq et trente ans, cultivée mais pas policière. Un jour, dans une petite église de Rome, un jeune homme, étudiant anglais fauché, fait un esclandre pour un tableau affirmant qu’il s’agit d’un Raphaël ! Or personne n’a entendu parler d’un Raphaël dans cette église. Pas pris au sérieux, il sera néanmoins interrogé par Flavia, Il s’avère préparer son doctorat d’histoire de l’art et recherche des documents sur un peintre illustre inconnu Carlo Mantini qui aurait peint un tableau sur une toile de Raphaël. Une histoire un peu louche sauf que quelque temps plus tard, le tableau a été nettoyé et vendu pour une somme pharaonique au musée ; c’est bien un Raphaël ! Sauf que le jeune étudiant Jonathan Argyll clame que c’est un faux. Alors vrai, faux, toujours est-il que lors d’une réception, le tableau brûle et le corps d’un des restaurateurs officiels du tableau est retrouvé assassiné. Argyll est vivement soupçonné mais il va aider les policiers, pour les beaux yeux de Flavia ou pour lever les soupçons ou pour établir une vérité artistique ? Nous allons nous retrouver entre Rome et Londres, passer par Paris et Genève ou un faussaire est mort d’une crise cardiaque aller jusqu’à Sienne. Mais qui avait intérêt à tuer le restaurateur ? La fin sera surprenante et mettra à jour bien des évènements plus anciens. Pas le temps de s’ennuyer surtout que l’auteur laisse la bride à ces personnages remplis d’humour. L’auteur nous emmène aussi dans l’univers trouble des marchands d’art, des compromissions avec les directions de musée. Fiction ?

Dans ce polar, les crimes n’ont pas la vedette ; ce sont des dégâts collatéraux, soft pas d’hémoglobine très rouge.

Commentaires de France soir :

« L’Affaire Raphaël est une parfait exemple de ce nouveau genre qui associé le punch d’une intrigues à surprises à une connaissance approfondie de l’histoire de l’art. Le thème en est la course que se livrent connaisseurs policiers et escrocs pour s’approprier une toile inédite d’un petit maître sans grand talent, la précieuse toile dormirait, oubliée dans la poussière d’une église romaine. Tous les ingrédients d’un classique sont ici réunis par l’auteur, Iain Pears.

Le vieux flic diplomate et roublard, la jeune recrue aussi maligne que jolie, l’étudiant anglais maladroit, le marchand d’art ambigu et le directeur de musée imbuvable… Agrippé aux basques des héros, le lecteur voyage de palais toscans en vieilles demeures du Yorkshire, survit à nombre de coups fourrés et se laisse porter, ravi, par le tourbillon des rebondissements. L’Affaire Raphaël est une livre léger et instructif, qui se lit avec jubilation. »

J’ai beaucoup aimé.  J’espère vous faire partager mon plaisir.

le suivant est le Comité Tiziano et je vous ne parlerai plus tard.

Challenge Thriller et polars chez Liliba

polar chez liliba        voisinsvoisinesversionc          L'art dans tous ses états sheelbee

13 réflexions sur “L’affaire Raphaël

  1. J’ai vaguement entendu parler de cet auteur mais c’est vrai qu’on ne le voit pas beaucoup sur les blogs ! Un billet qui me met l’eau à la bouche mais je fais attention, je deviens vite addict avec 10/18 !!! 😆

    J'aime

  2. J’ai encore deux auteurs en réserve que j’ai lu et rien publié encore… C’est vrai que chez 10/18 on est rarement déçu..Les collections sont très bien choisies.
    sourire

    J'aime

  3. j’ai un Iain Pears dans ma PAL !!!!! 😆 Héhé ! 🙂
    Il va falloir que je le sorte ! 😉

    J'aime

  4. J’ai deux romans de cet auteur que j’ai envie de lire depuis longtemps, ton billet ravive donc mon envie et puis des intrigues qui se déroulent à Rome et à Londres me tentent toujours !

    J'aime

  5. Je ne connais pas cet auteur mais cela me tente bien 🙂

    J'aime

  6. Pingback: Voisins voisines 2013 : le billet récapitulatif |

  7. Voilà, il est noté dans le Voisins voisines et tu peux ajouter le logo, si tu veux bien.

    J'aime

  8. Il compte sans aucun souci dans le challenge (il faut juste que je mette la bibliographie à jour au niveau policier), mais j’ai bien noté ton lien. Si Iain Pears est peu présent, c’est aussi parce que ces livres ne sont plus édités. J’ai lu les 4 premiers de la série mais les 2 derniers sont introuvables. Je pense les livres en anglais. J’en ai 2 autres de lui qui me tendent le bras et tu m’as donné envie de les ressortir rapidement !

    J'aime

  9. les deux derniers ?
    Le mystère Giotto et Le secret de la vierge à l’enfant. mais est-ce vraiment les derniers.
    Il y en a deux autres : le songe de Scipion et le cercle de la croix et le dernier paru
    la chute de John Stone mais je ne les ai pas encore lu.

    J'aime

    • Pour la série, Pears n’en a pas écrit de nouveaux depuis 2007 donc je pense qu’elle doit être finie (je n’ai pas lu les résumés pour ne pas me faire spoiler).
      La chute de John Stone et le portrait sont dans ma PAL, il faut que je les lise. Mais à part Le portrait, ces autres romans indépendants sont des pavés, c’est peut être aussi pour ça qu’il n’a pas la place qu’il mérite sur les blogs. Je suis bien contente que tu m’aies donné l’envie de le ressortir de ma PAL. Bonne journée.

      J'aime

  10. bravo pour l’ensemble de ton blog… je te suis depuis peu et je trouve tes articles de qualité! J’édite moi aussi un blog depuis peu, n’hésite pas à venir me lire! ++ ZAK

    J'aime

  11. Je n’ai jamais lu Le cercle de la croix, alors…

    J'aime

Votre petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s