les coins de Lilou

l'écriture est la seule forme parfaite du temps. Le Cléziot

Les iris bleus

3 Commentaires


De Nita Rousseau

Prix Goncourt du Premier roman

« Les iris bleus » c’est une tranche de vie, la tranche de vie d’une petite fille, Jeanne dix ans  qui n’est  aimée ni par sa grand-mère, ni par sa mère…son père peut-être. Ses souvenirs remontent au jour de la naissance de son petit frère Louis, elle a sept ans et ce jour là le parfum des iris bleus embaumait alors que sa grand-mère  l’emmène voir cette petite chise qui dort aux cotés de sa mère. Avant, elle ne se souvient de rien juste  quelques flashs du Vietnam qu’il a fallu fuir.

Jeanne est intrépide, …N’a peur de rien surtout pas des brimades et des corrections qui pleuvent dans sa tête que de pleuvoir sur son corps.

« Je la déteste » répète-t-elle souvent. D’ailleurs c’est ainsi que commence le roman.

Elle puise son affection chez son père qui semble pourtant absent et chez le domestique noir à qui elle est souvent confiée. Alberte, une amie de sa mère lui donnera aussi de l’attention et qui sera la seule personne à aller la voir un fois mise en pension où la vie ne sera pas meilleure.

Pas franchement gai, ce roman qui semble bien autobiographique. Mais ce que j’ai apprécié c’est d’abord, le style tonique de l’auteur, qui utilise à la fois le « je » et la troisième personne comme si elle voulait s’éloigner de cette petite fille ; ensuite, je souhaitais comprendre les relations mère-fille. Déçue mais peut-être que je devrais lire le livre que Nita Rousseau a consacré à son père, militaire colonial.

Alors peut-être à découvrir !

Nita Rousseau a écrit encore trois livres dont « un père mystérieux ».

Elle est née en 1944 et décédée en 2001 ; Elle était aussi journaliste.

Si vous souhaitez connaître mieux Nita Rousseau suivre le lien :

http://tempsreel.nouvelobs.com/culture/20030730.OBS4170/la-mort-de-nita-rousseau.html

a-tous-prixdéfi premier romanpetitbac2013

 J’ai fait d’une pierre trois coups

chez Laure  : A tous prix

Chez Anne : Premier roman

Chez Enna : couleur bleu

3 réflexions sur “Les iris bleus

  1. Oui effectivement ce doit être intéressant de lire le livre sur son père 😉
    Merci pour ta participation et je te souhaite une belle journée Lilou 😀
    Bises

    J'aime

  2. Bonjour Lilousoleil
    Je crois que tu t’es trompée de blog si j’en crois le message que tu m’as envoyé par Over-blog (c’est mon ancienne plate-forme, et c’est normal que tu ne saches pas y déposer de commentaire, ils sont fermés !)
    L’adresse du blog valide pour déposer un commentaire, un lien, etc est :
    http://desmotsetdesnotes.wordpress.com
    Merci de bien vouloir rendre visite à cette adresse, et uniquement elle ! En attendant, je note le lien de ce premier roman, exceptionnellement 😉

    J'aime

  3. Pingback: Défi Premier Roman 2013 : le billet récapitulatif |

Votre petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s